mercredi, juin 12, 2024

 Affaire du litige foncier de Faraba : Omar Ciré Tall accusé de s’être approprié un domaine  destiné à la jeunesse, balaie en touche.

Ne ratez pas!

 Omar Ciré Tall, enseignant en service à l’Inspection de l’Éducation et de la Formation (IEF) de Kolda,  accusé de s’être approprié illégalement une parcelle de 6 hectares initialement octroyée à la jeunesse de Faraba,  réplique après la sortie médiatique des populations.

Lors d’un bref entretien accordé à Koldanews, Omar Ciré Tall a vigoureusement réfuté ces accusations. « Je suis le propriétaire légitime de cette parcelle litigieuse », a-t-il affirmé. Il a précisé être en possession de toutes les pièces justificatives attestant de ses droits sur le terrain en question. « J’ai présenté toutes mes preuves à la justice », a-t-il ajouté, soulignant que l’affaire est actuellement pendante devant les tribunaux.

Omar Ciré Tall a déclaré qu’il préfère ne pas trop communiquer sur ce dossier tant que la décision de la justice n’a pas été rendue. « Je suis serein et j’attends avec patience le verdict du tribunal », a-t-il conclu, exprimant sa confiance dans le système judiciaire.

Le litige foncier de Faraba suscite de vives réactions au sein de la communauté, notamment parmi les jeunes qui espèrent voir cette parcelle  leur revenir pour y réaliser un projet de terrain de sport. En attendant la décision de la justice, les deux parties restent campées sur leurs positions.

Le tribunal devra trancher sur la légitimité des documents présentés par Omar Ciré Tall et déterminer si la parcelle de 6 hectares lui appartient réellement ou si elle doit être restituée à la jeunesse de Faraba. Affaire à suivre…

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

Notre sélection pour vous