jeudi, juin 20, 2024

Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies, accusée de contribuer au « chaos » climatique

Ne ratez pas!

Trois ONG et huit personnes issues du monde entier, dont un Belge, ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies, ses dirigeants et actionnaires, accusés notamment d’homicide involontaire ou d’atteintes à la biodiversité.

Les plaignants, menés par les ONG Bloom, Alliance Santé Planétaire et Nuestro Futuro, veulent mettre en cause pénalement le groupe pétrolier et ses plus hauts représentants « pour leur contribution au changement climatique et son impact fatal sur les vies humaines et non humaines », d’après un communiqué transmis à l’AFP.

Leur plainte simple a été déposée mardi matin au tribunal judiciaire de Paris, qui comporte un pôle santé publique et environnement, et vise à obtenir l’ouverture d’une enquête et à terme, un procès devant le tribunal correctionnel.

Elle cible TotalEnergies, son conseil d’administration, son PDG Patrick Pouyanné et certains de ses principaux actionnaires – le groupe BlackRock, la banque centrale de Norvège Norges Bank notamment – « qui ont voté en faveur des stratégies » incompatibles avec la protection du climat.

La plainte est co-signée par huit « survivants et victimes du changement climatique » venant de France, Pakistan, Grèce, Belgique, Zimbabwe, Australie, Philippines.

Pour les plaignants, « les dirigeants et les actionnaires de TotalEnergies sont parfaitement conscients que le changement climatique tue, pourtant ils ont fait le choix cynique d’accroître la production de pétrole et de gaz pour une seule raison: maximiser les profits », accusent encore les plaignants.

Selon eux, les émissions de gaz à effet de serre directes et indirectes de TotalEnergies représentent environ 1% des émissions mondiales.

Articles récents

Notre sélection pour vous