jeudi, juin 20, 2024

Le gouvernement chinois adopte des mesures pour relancer le secteur immobilier

Ne ratez pas!

Le gouvernement chinois a annoncé vendredi des mesures afin de relancer le secteur immobilier, en crise, en envisageant notamment le rachat de logements non vendus ou non livrés et la réduction de l’apport minimum nécessaire à 15% pour un premier achat immobilier.

« Dans les villes où il existe un grand nombre de logements, les autorités peuvent passer des commandes et acheter certains de ces logements à des prix raisonnables afin de les utiliser comme logements abordables », a déclaré le vice-Premier ministre chinois He Lifeng, selon l’agence d’Etat Chine Nouvelle, lors d’une réunion avec des hauts responsables à Pékin.

Une autre mesure vise à réduire l’apport minimum nécessaire pour un premier achat immobilier. « Les taux minimaux d’apport pour les prêts hypothécaires aux particuliers seront abaissés à 15% minimum pour l’achat d’un premier logement et à 25% pour l’achat d’un deuxième », a rapporté l’agence d’Etat Chine Nouvelle.

Vendredi, une réunion cruciale portant sur la relance de l’immobilier – dont la Chine n’a pas confirmé la tenue – était prévue à Pékin entre représentants du gouvernement et du secteur, avec des régulateurs ainsi que des représentants des banques, des autorités locales et du secteur immobilier, selon l’agence Bloomberg.

Le Conseil d’Etat – plus haute instance gouvernementale chinoise – cherche à consulter les professionnels du secteur avant de finaliser sa stratégie, alors que de nombreux promoteurs sont en difficulté financière.

Les actions des promoteurs chinois ont grimpé à Hong Kong ces derniers jours dans l’espoir de nouvelles mesures permettant de relancer le secteur immobilier, qui a longtemps représenté au sens large plus du quart du PIB de la Chine ainsi qu’un important vivier d’emplois.

Le secteur immobilier chinois « est toujours dans une période d’ajustement », a reconnu vendredi, lors d’une conférence de presse, Liu Aihua, porte-parole et cheffe économiste du Bureau national des statistiques (BNS).

Articles récents

Poutine dit « ne pas écarter » la possibilité d’envoyer des armes à la Corée du Nord: Washington juge cela « extrêmement préoccupant »

Les Etats-Unis ont jugé jeudi "extrêmement préoccupants" les propos du président russe Vladimir Poutine qui a dit "ne pas...

Notre sélection pour vous