mardi, mai 21, 2024

Ukraine: au moins huit morts cette nuit dans des frappes russes

Ne ratez pas!

Au moins huit personnes dont deux enfants ont été tuées et 18 blessées dans des frappes russes nocturnes sur la région ukrainienne de Dnipropetrovsk (centre-est), selon un nouveau bilan annoncé vendredi matin par le ministre de l’Intérieur. 

Dans le district de Synelnykové, au sud-est de Dnipro, capitale régionale, « plus de dix maisons ont été endommagées » et « six personnes sont mortes dont des enfants de six et huit ans » et deux autres blessées, a indiqué le ministre Igor Klymenko sur Telegram. 

Dans la ville de Dnipro, où un immeuble résidentiel à quatre étages et « des infrastructures civiles » ont été touchés, deux personnes ont été tuées et seize blessés, a-t-il ajouté.
« Malheureusement, le nombre de victimes va encore augmenter » alors que le déblayage de décombres se poursuit, a prévenu le ministre.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui ne cesse d’appeler les Occidentaux de lui fournir de meilleurs systèmes de défense aérienne, a déclaré que la Russie devait être tenue responsable de l’attaque, dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux. 

« Chaque pays qui fournit des systèmes de défense aérienne à l’Ukraine, chaque dirigeant qui aide à persuader nos partenaires que les systèmes de défense aérienne ne doivent pas être stockés dans des entrepôts mais déployés dans des villes et des communautés réelles confrontées à la terreur, et chaque personne qui soutient notre défense est un sauveur de vie », a-t-il déclaré. 

Depuis le début de son invasion de l’Ukraine en février 2022, la Russie bombarde quotidiennement des villes ukrainienne et Kiev dit éprouver un manque aiguë de minutions pour repousser ces attaques alors que l’aide occidentale se réduit ou arrive en retard.

Ces nouvelles frappes interviennent deux jours après une triple frappe russe sur Tcherniguiv, grande ville du nord de l’Ukraine, qui a fait 18 morts. 

La compagnie publique ukrainienne des chemins de fer Ukrzaliznytsia a dénoncé vendredi « un bombardement massif » de ses infrastructures à Dnipro et sa région. 

« Les passagers sont sains et saufs, il y a des blessés parmi des cheminots (…), le travail de la gare à Dnipro a été suspendu », a indiqué un haut responsable des chemins de fer Oleksandre Chevtchenko sur Facebook. 

Au total, la Russie a tiré 22 missiles et 14 drones explosifs sur l’Ukraine dans la nuit de jeudi à vendredi, a déclaré dans la matinée l’armée de l’air ukrainienne, affirmant avoir abattu 29 de ces engins. 

L’armée de l’air ukrainienne a dit vendredi avoir abattu un bombardier stratégique russe, une première depuis le début de l’invasion lancée par Moscou, qui a de son côté évoqué le crash d’un appareil suite à une « défaillance technique », tuant un membre d’équipage.

 

Articles récents

Notre sélection pour vous