samedi, mai 25, 2024

La Belgique aide à démanteler une des plus grandes plateformes d’escroqueries en ligne

Ne ratez pas!

Les services de police de 19 pays, parmi lesquels la police judiciaire fédérale de Bruxelles, ont fermé cette semaine l’une des plus grandes plateformes de hameçonnage, connue sous le nom de « LabHost » et basée au Royaume-Uni. L’opération, coordonnée par Europol, a permis de démanteler ce réseau criminel derrière plusieurs milliers de sites frauduleux, a indiqué l’agence européenne de coopération policière dans un communiqué.

Une septantaine de perquisitions, menées dans le monde entier entre le dimanche 14 avril et le mercredi 17 avril, ont abouti à l’arrestation de 37 suspects. Parmi ceux-ci, quatre personnes liées directement au fonctionnement du site frauduleux ont été arrêtées au Royaume-Uni, dont la tête-pensante de la plate-forme.

Le « hameçonnage en tant que service » est un cybercrime en plein essor. Concrètement, des criminels mettent leur expertise à disposition et proposent sur le web des outils de « phishing » à d’autres personnes en échange d’argent. Le phishing, ou hameçonnage en français, est une escroquerie qui consiste à tromper les gens pour qu’ils partagent des informations sensibles, telles que des mots de passe.

L’enquête policière internationale, qui s’est étalée sur plus d’un an, a permis de mettre au jour au moins 40.000 sites frauduleux liés à LabHost, qui comptaient quelque 10.000 utilisateurs dans le monde. LabHost, en service depuis 2021, a permis d’obtenir frauduleusement à travers le monde 480.000 numéros de cartes bancaires et un million de mots de passe utilisés pour des sites internet ou des services en ligne, a pour sa part précisé la police londonienne.

Articles récents

Agriculture: l’Assemblée achève l’examen d’un texte à l’impact environnemental critiqué

L'Assemblée nationale a achevé dans la nuit de vendredi à samedi l'examen en première lecture du projet de loi...

Notre sélection pour vous