samedi, avril 13, 2024

Douze morts et 30 blessés dans une attaque de drone dans l’est du Soudan

Ne ratez pas!

Une attaque de drone a fait au moins douze morts et trente blessés mardi à Atbara, ville jusqu’ici épargnée par la guerre sanglante qui ravage le Soudan depuis près d’un an, ont rapporté une source médicale et des témoins à l’AFP.

« Un feu s’est déclenché à Atbara après une attaque de drone pendant un iftar », la rupture du jeûne de ramadan, a indiqué un témoin par téléphone à l’AFP.

Ce repas, « organisé par et sur la base de la milice islamiste Baraa », qui combat aux côtés de l’armée, « rassemblait des civils et des miliciens », a affirmé à l’AFP un autre habitant.

« Un mouvement de panique dû au choc de l’explosion » s’est emparé des habitants d’Atbara, place forte de l’armée, située à 300 km au nord-est de Khartoum, affirme la même source.

Les corps de « douze tués victimes et trente blessés » sont arrivés à l’hôpital de la ville, a rapporté à l’AFP une source médicale sans préciser s’il s’agissait de civils ou de miliciens. Un précédent bilan faisait état de sept morts et dix blessés.

Pour l’heure, l’attaque n’a pas été revendiquée.

La guerre, qui a éclaté le 15 avril 2023 entre le chef de l’armée, le général Abdel Fattah al-Burhane, et son ex-adjoint, le général Mohamed Hamdane Daglo, patron des paramilitaires des Forces de soutien rapide (FSR), a fait des milliers de morts et provoqué le déplacement de plus de 8,5 millions de personnes, selon l’ONU.

Mais jusqu’ici, les combats avaient épargné Atbara, où sont localisées des troupes de l’armée dont la mission est de protéger cette ville stratégiquement positionnée sur la route vers Port-Soudan, sur la mer Rouge, où s’est réfugié le gouvernement loyal à l’armée.

Articles récents

Action des facteurs ce samedi, la distribution des journaux perturbée

La distribution de la presse quotidienne sera perturbée ce samedi matin avant de passer à des actions de grandes...

Notre sélection pour vous