samedi, avril 13, 2024

Le pouvoir d’achat immobilier reste faible pour les Belges en 2024, selon Immoweb

Ne ratez pas!

Un ménage composé de deux personnes mariées ou cohabitantes légales peut actuellement acquérir 109 mètres carrés de biens immobiliers, selon le premier indice des prix de l’immobilier en Belgique en 2024 d’Immoweb. Cela représente une diminution de 9,2% par rapport à il y a deux ans, où un ménage pouvait s’offrir 119 m².

Immoweb a calculé le pouvoir d’achat immobilier dans chaque province et dans la région de Bruxelles-Capitale. C’est dans celle du Luxembourg qu’il est le plus élevé, atteignant 175 m², soit près de trois fois celui de Bruxelles (60 m²). A l’échelle de la Wallonie, il est à 146 m² contre 104 m² en Flandre.

La hausse des prix ralentit néanmoins encore au premier trimestre 2024, note Immoweb. Une tendance à la baisse est même observée à Bruxelles (-0,2%), tandis que ces prix continuent de croître légèrement en région wallonne (1,8%) et en Flandre (2,4%).

Sans surprise, l’achat d’un bien immobilier dans le Brabant wallon reste le plus onéreux de Wallonie, avec un prix moyen de 2.471 euros/m², tandis que le Hainaut enregistre les prix les plus abordables avec 1.437 euros/m². A l’échelle nationale, Bruxelles se situe en tête du classement avec 3.287 euros/m².

La commune de Momignies (Hainaut) présente le prix au mètre carré le moins cher avec 997 euros/m² contre 6.197 euros/m² pour Knokke-Heist (Flandre occidentale) à l’autre bout du classement.

Immoweb a réalisé ses calculs en tenant compte des revenus médians pour deux personnes (données de Statbel); des taux d’emprunt moyen (selon Immotheker Finotheker) et selon les prix des biens (données d’Immoweb).

Articles récents

Trump affirme qu’il va « témoigner » à son procès pénal à New York

Donald Trump a affirmé vendredi qu'il comptait "témoigner" à la barre dans le cadre de son procès pénal à...

Notre sélection pour vous