mercredi, avril 24, 2024

Un organisme de l’ONU demande à Israël de faciliter l’acheminement de l’aide à Gaza

Ne ratez pas!

Le comité des Nations unies qui facilite la coopération entre les agences humanitaires onusiennes et non onusiennes a appelé mercredi Israël à remplir son « obligation légale » de livrer de la nourriture et des fournitures médicales à Gaza et de faciliter les opérations de secours.

Israël a largement bloqué l’acheminement de l’aide à Gaza et tiré sur les convois humanitaires alors qu’une famine généralisée menace l’enclave palestinienne, selon le Comité permanent inter-agences des Nations unies (Inter-Agency Standing Committee -IASC).

Dans un communiqué de presse, cet organisme affirme que dix conditions doivent être satisfaites pour fournir une « aide essentielle » à Gaza. Ces mesures comprennent un cessez-le-feu immédiat, des garanties de sécurité pour l’acheminement de l’aide, le rétablissement des fonds nécessaires à l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) et la libération des prisonniers restants à Gaza.

« Les organisations humanitaires restent engagées malgré les risques. Mais elles ne peuvent pas être laissées à leur propre sort », insiste l’IASC. « Nous appelons Israël à remplir ses obligations légales en vertu du droit humanitaire international, à livrer des vivres et des fournitures médicales et à faciliter les opérations de secours.

Le Comité permanent inter-agences a également appelé les dirigeants mondiaux à « empêcher une catastrophe encore plus grave ».

Articles récents

Un chiffre d’affaires en hausse de 6% au 1er trimestre pour Melexis

Au premier trimestre de 2024, le chiffre d'affaires de Melexis a atteint 241,8 millions d'euros, soit une hausse de...

Notre sélection pour vous