vendredi, février 23, 2024

Un tribunal ordonne aux Pays-Bas l’arrêt de la livraison de pièces de F-35 à Israël

Ne ratez pas!

Les Pays-Bas doivent arrêter dans les sept jours la livraison à Israël de pièces destinées aux avions de combat F-35. C’est ce qu’a ordonné lundi la cour d’appel de La Haye. L’affaire avait été portée en justice par les organisations de défense des droits humains Oxfam Novib, PAX et The Rights Forum.

Les trois organisations réclamaient l’interdiction de toute exportation de ces pièces, en raison du fait que les F-35 puissent être utilisés pour mener à un (possible) génocide et à des violations du droit humanitaire international sur la bande de Gaza. Cette demande avait été rejetée en première instance.

Par ailleurs, la cour a jugé que le maintien des bonnes relations avec les États-Unis et Israël, en jeu dans cette affaire selon l’État néerlandais, n’étaient pas un bon argument pour poursuivre l’exportation des pièces.

Les pièces détachées concernées sont stockées dans un centre logistique de la base aérienne de Woensdrecht, aux Pays-Bas. Elles sont ensuite envoyées à tous les pays européens qui utilisent des F35, dont Israël.

Articles récents

« Nova-C », sonde envoyée par une entreprise privée, démarre son alunissage: comment cela se déroule-t-il?

La sonde de l'entreprise texane Intuitive Machines a débuté jeudi sa descente vers la Lune, où elle doit tenter...

Notre sélection pour vous