vendredi, mars 1, 2024

La moitié des commandants de bataillons du Hamas tués, selon Benjamin Netanyahu

Ne ratez pas!

L’armée israélienne a tué la moitié des commandants de bataillon du mouvement palestinien Hamas, a annoncé le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lors d’une conférence de presse mardi. Les commandants ont été tués lors de frappes aériennes et d’opérations terrestres dans la bande de Gaza.

L’armée israélienne estime que 24 bataillons du Hamas, comptant chacun environ 1.000 membres, sont actifs dans la bande de Gaza. Bientôt, aucun bataillon ne constituera une menace pour Israël, a assuré le ministre de la Défense Yoav Gallant. Selon lui, le Hamas perd progressivement son emprise sur la bande de Gaza.

Mardi, les forces israéliennes ont continué à pénétrer dans le sud de la bande de Gaza. Des combats ont notamment eu lieu autour et dans la ville de Khan Younis.

Articles récents

La Somalie condamne à mort six Marocains liés à l’EI

Un tribunal militaire du nord de la Somalie a condamné à mort six ressortissants marocains en raison de leurs...

Notre sélection pour vous