vendredi, juillet 19, 2024

Gare routière de Kolda : des chauffeurs décident de « ne plus payer de mandat ni de bon de sortie » à partir du 1er novembre prochain

Ne ratez pas!

Le secteur du transport de Kolda risque d’entrer dans une zone de turbulences à partir du 1er novembre prochain, si il n’y a pas de renouvellement du bureau du regroupement des chauffeurs et des transporteurs de la gare routière dont le mandat du président prend fin ce 31 octobre.

« Passée cette date,  nous n’allons plus payer de mandat ni de bon de sortie ». C’est la décision prise par ces acteurs du secteur du transport à Kolda regroupés au sein du collectif des chauffeurs et transporteurs  au terme d’une rencontre tenue ce dimanche , a fait savoir leur porte-parole Lamine Kane Baldé,  par ailleurs  président de la section locale du Syndicat National du Transport de Proximité.

Pour M Kane et Cie, «  il est hors de question que nous continuions à être dirigés par quelqu’un qui roule tout le monde dans la farine ». « Le mandat de l’actuel président arrive à terme le 31 octobre. Nous exigeons la tenue des élections pour procéder aux renouvellements », a  insisté Lamine Kane Baldé.  

Sans quoi, « nous allons arrêter le paiement des mandats et des bons de sortie au cas où le président  chercherait à  se maintenir à son poste après la fin de son mandat », a-t-il fait savoir. 

Toutefois, précise –t-il, les chauffeurs continueront à payer seulement  la taxe municipale et restent à l’écoute des autorités administratives et des responsables du secteur du transport qui, selon lui, sont déjà avertis par rapport à cette situation.

ismaila.mansaly@koldanews.com

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

« On ne peut pas dormir. Sans clim’, c’est intenable »: une vague de chaleur frappe les pays de l’Europe de l’Est et du Sud

Habitants et touristes qui étouffent, forêts qui brûlent et même retour de sauterelles en Italie : depuis plus d'une...

Notre sélection pour vous