samedi, juillet 20, 2024

Législatives en Slovaquie: les résultats du scrutin pourraient faire pencher la balance de ce pays européen en faveur de la Russie, voici pourquoi

Ne ratez pas!

L’ancien Premier ministre slovaque Robert Fico, dont le parti populiste Smer-SD a remporté les Législatives de samedi, risque de faire pencher la balance diplomatique de son pays très nettement du côté du Kremlin.

La Slovaquie, membre de l’UE et de l’Otan, a fourni une aide militaire substantielle à l’Ukraine depuis le début de l’invasion russe en février 2022. Mais si son parti arrive au pouvoir, la Slovaquie n’enverra plus « une seule balle » à l’Ukraine, a déclaré récemment l’ancien communiste de 59 ans, qui réfute les qualificatifs de « populiste » et « démagogue ».

Le scrutin, dans ce pays de 5,4 millions d’habitants, est considéré comme déterminant pour savoir si la Slovaquie peut rester sur sa lancée pro-occidentale ou se tourner davantage vers la Russie. Contrairement aux résultats de deux sondages à la sortie des urnes, le parti de l’ancien Premier ministre Robert Fico a obtenu 23,3% des voix, devançant le parti centriste Slovaquie progressive (PS) soutenus eux par 17,03% des votants, après le décompte de 99,43% des bulletins de vote.

Les résultats définitifs sont attendus ce dimanche matin. La présidente slovaque Zuzana Caputova a déclaré à l’AFP cette semaine qu’elle confierait la formation du prochain gouvernement au chef du parti vainqueur, indépendamment de sa « préférence personnelle » en tant qu’ancienne membre de la Slovaquie progressive.

Au cours d’une campagne électorale houleuse, marquée par des taux particulièrement élevés de désinformation en ligne et qui a donné lieu à plusieurs rixes entre candidats, M. Fico s’en est pris aussi bien à l’UE et à l’Otan qu’à la minorité LGBTQIA+. Il s’est aussi opposé à toute aide militaire supplémentaire à l’Ukraine qui lutte contre l’invasion russe. Le vainqueur de l’élection aura besoin de l’aide des petits partis pour former une coalition majoritaire au sein du parlement de 150 sièges. Le nouveau gouvernement remplacera celui de la coalition de centre droit au pouvoir depuis 2020, qui a changé trois fois en trois ans et qui a fourni une aide militaire et humanitaire considérable à l’Ukraine.

Articles récents

Willy Borsus poussera la liste MR à Marche

Le président du parlement wallon et député wallon Willy Borsus poussera la liste MR aux élections communales à Marche-en-Famenne,...

Notre sélection pour vous