mardi, octobre 3, 2023

L’eau du barrage de Kakhovka ne refroidit plus les réacteurs de la centrale nucléaire

Ne ratez pas!

Le niveau du réservoir d’eau du barrage de Kakhovka, dans le sud de l’Ukraine, ne permet plus d’assurer le refroidissement des réacteurs de la centrale nucléaire de Zaporijjia, a annoncé jeudi l’opérateur du barrage.

Le niveau de l’eau, « sous le seuil critique de 12,7 mètres », ne suffit désormais plus à alimenter « les bassins de la centrale nucléaire de Zaporijjia » pour les opérations de refroidissement, a expliqué le patron de l’opérateur ukrainien, Ukrhydroenergo Igor Syrota.

En début de semaine, le chef de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi, a déclaré qu’un grand bassin de refroidissement situé à proximité du site est « actuellement plein et contient suffisamment de réserves pour alimenter la centrale pendant plusieurs mois, car ses six réacteurs sont en arrêt ».

Des vérifications sont en cours mais « il est vital que ce bassin reste intact », a-t-il affirmé. « Rien ne doit être fait pour porter atteinte à son intégrité », a toutefois averti Rafael Grossi lors d’une réunion du Conseil des gouverneurs de l’agence à Vienne.

Le personnel de la centrale a déjà introduit des mesures pour restreindre la consommation d’eau, ne l’utilisant que pour « les activités liées à la sécurité nucléaire essentiel », a-t-il également assuré.

L’AIEA a une équipe d’experts présente dans la centrale.

Articles récents

Niger: 29 soldats tués dans une nouvelle attaque de djihadistes présumés

Vingt-neuf soldats ont été tués lors d'une attaque dans l'ouest du Niger, la plus meurtrière depuis la prise de...

Notre sélection pour vous