Diourbel : le maire sortant défend son bilan pour un second mandat

Ne ratez pas!

Le maire sortant de Diourbel, Malick Fall, a expliqué sa volonté de briguer un nouveau mandat par la nécessité de poursuivre les chantiers entamés durant son premier mandat, marqué, dit-il, par des réalisations palpables à travers la ville.
’’Je veux briguer un second mandat pour pouvoir poursuivre nos chantiers. Nous avons démarré plusieurs programmes dont certains sont déjà livrés, d’autres sont en cours de réalisations’’, a-t-il dit jeudi à la presse.
En réponse à ceux qui l’accuse d’être de connivence avec le régime actuel, Malick Fall dit travailler pour l’intérêt de la ville de Diourbel, selon lui dépourvue de tout.
Investi tête de liste de la coalition Wallu Sénégal, il estime que sa commune ne dispose pas de ressources suffisantes pour des travaux d’envergure. Ainsi, c’est la raison pour laquelle elle a décidé de signer un partenariat avec l’Etat pour ’’la réalisation de certaines infrastructures’’ en vue de sa modernisation.
Malick Fall se targue d’avoir fait des efforts dans le domaine des infrastructures routières, de l’éclairage public, de l’électricité, de l’hydraulique, etc.
Selon lui, Diourbel a déjà bénéficié de la réalisation de 11, 800 km dans le cadre du Programme de modernisation des villes (Promovilles) et envisage de réhabiliter 28,5 km de voirie dans certains quartiers.
’’Nous avons signé une convention d’un milliard 200 millions FCFA avec le FERA (fonds d’entretien routier Autonome) pour la réalisation de routes dans toute la ville dans les deux prochains mois’’, a souligné le maire sortant.
Il annonce qu’une fois reconduit à la tête de la mairie, son ambition consistera à réaliser un stade municipal à Ndiodione pour un montant de 300 millions FCFA mais aussi d’aménager une zone artisanale d’un coût de 250 millions FCFA pour recaser les artisans.
Il prévoit aussi d’injecter 150 millions dans le domaine de l’hydraulique et densifier les raccordements à l’électricité, notamment dans les villages périphériques de Ngouye et Bakane.
Il envisage également la construction d’un nouveau poste de santé pour 100 millions de francs CFA dans la commune de Diourbel.
La tête de liste de la coalition Wallu Sénégal invite l’Etat à aider Diourbel à étendre ses limites afin de pouvoir mettre en œuvre ses différents projets.
’’Nous avons de nombreux projets que nous ne parvenons pas à réaliser, parce que la commune n’a plus d’assiette foncière pour cela. On invite l’Etat pour que l’on puisse étendre les limites de la commune de Diourbel’’, a-t-il plaidé.
Pour cette présente campagne, M. Fall a décidé de privilégier les visites de proximité. Il prévoit d’inaugurer 25 projets réalisés à hauteur de 200 millions de francs CFA.
APS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous