mercredi, décembre 1, 2021

Une pétition pour le retrait de la licence du Comité «Miss Sénégal»

Ne ratez pas!

Habituée des grands podiums, l’ancien mannequin international Amina Badiane a la peine pour arpenter la strate menant à la présidence du comité «Miss Sénégal». «Un mauvais défilé» né de la polémique, à la suite de ses propos qu’elle a tenus à l’encontre de Fatima Dione, ex-miss Sénégal 2020, aujourd’hui, au cœur d’une histoire de viol suivi de grossesse.

Elle n’a pas été sacrée samedi passé mais Amina Badiane a fini de supplanter au podium la demoiselle Fatou Lô pourtant détentrice du trophée de «miss Sénégal 2021». La présidente du comité «miss Sénégal» est au centre d’une vive polémique, à la suite d’une affaire de viol suivi de grossesse sur Fatima Dione, la «miss Sénégal 2020». Un dossier qui a fini d’écorner le label «miss Sénégal» qui risque de ne pas se relever de sitôt. «Après une nuit agitée par les propos abjectes d’Amina Badiane, nous sommes à plus de 17 mille signatures. On ne lâche rien. Signez et faites signer la pétition s’il vous plait», harangue Codou Bigué Dieng, productrice à la Rts2.

La fondatrice de «Ladies club», plate- forme digitale essentiellement dédiée aux femmes qui compte près de 60 mille abonnées, a surtout décidé de lancer une pétition après les propos «abjects», «irrévérencieux» de la présidente du comité «miss Sénégal» Amina Badiane. « (…) Un viol implique deux personnes. Ses accusations ne sont pas fondées car si on te viole, c’est que tu es consentante, elle est majeure», avait vigoureusement réagi Amina Badiane, à la suite de la sortie très médiatisée de la «miss Sénégal 2020» Fatima Dione qui accuse le comité de lui avoir tendu un traquenard ayant conduit à son viol suivi de grossesse dont elle ignore tout sur le père de son enfant. Une affaire qui a fait pendre des rides à la présidence du comité «miss Sénégal» qui promeut la beauté sénégalaise. D’où l’initiative d’une pétition pour le retrait pur et simple de la licence du comité pour «apologie du viol» et par extension pour éclairer la lanterne sur cette affaire qui n’a pas encore livré tous ses secrets.

Adressée au ministère de la Culture, la pétition vise 25 mille signatures pour laver l’honneur de Fatima Dione surtout après les propos d’Amina Badiane qualifiés de «controverses» par l’administratrice du groupe «Ladies club» Codou Bigué Dieng. Selon qui, ces propos n’engagent que son auteur. «La circonstance aggravante est que ces propos ont été tenus par la présidente du comité «Miss Sénégal», ambassadrice de la beauté mais également des valeurs qu’in- carne la femme sénégalaise à l’international et de surcroît responsable de la sécurité, de l’image et de l’intégrité de plusieurs jeunes filles à peine sorties de l’adolescence», s’est-elle émue. «Par conséquent, nous demandons le retrait immédiat de la licence d’exploitation de ce comité et sa dissolution qui, par sa voix en tant que présidente, fait clairement l’apologie du viol. Nous ne saurions tolérer qu’une femme avec de telles idées, continue de représenter la beauté et l’élégance sénégalaises», renchérit Codou Bigué Dieng, par ailleurs productrice à la Rts. De l’avis de l’administratrice de «Ladies club», une enquête devrait être même ouverte. «Le procureur doit réagir. Le cas de la miss 2020 pourrait être l’arbre qui cache la forêt», a estimé Codou Bigué Dieng.

En attendant de démêler le faux du vrai, c’est le branle-bas chez les sponsors de «miss- Sénégal». Déjà, l’un deux, en l’occurrence «Cfao motors» qui «condamne» fermement les propos d’Amina Badiane, a décidé tout bonnement de mettre un terme au contrat de partenariat qui le liait au comité. Dans une vidéo de près de deux minutes devenue virale, Amina Badiane, présidente du comité «miss Sénégal» a présenté ses excuses à Fatima Dione.

WalfNet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Vidéo effrayante: l’auteur de la fusillade du lycée du Michigan se fait passer pour le shériff pour pénétrer dans une classe

C'est un document effrayant qu'un adolescent a posté sur le réseau social Tik Tok enregistré pendant la fusillade de...

Notre sélection pour vous