samedi, octobre 23, 2021

CHRONIQUE DE YANGA intitulée :« Nous disions niet au 3e mandat en Afrique »

Ne ratez pas!

Le règne sans partage, des mandats présidentiels illimités et la boulimie du pouvoir entre autres, sont les grosses plaies qui plombent la démocratie et freinent le progrès des pays africains de façon générale. La longévité au pouvoir est rentrée dans les mœurs. C’est devenu une tradition en Afrique. Plus un Président de la République totalise au sommet de son pays 10, 20, 30, ou 40 ans de pouvoir, plus sa soif de gouverner et de régner a du mal à être étanchée. Le peuple africain doit se solidariser pour mettre fin  au troisième mandat qui n’honore pas le continent. Suivons la chronique société de Emmanuel Bouba YANGA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Concours d’entrée aux CNFT : 199 candidats planchent sur les épreuves à Kolda

Au total 199 candidats ont démarré, ce samedi 23 octobre, au lycée Alpha Molo Baldé, les épreuves du  concours...

Notre sélection pour vous