samedi, octobre 23, 2021

Liberté provisoire accordée à Bougazelli : Moustapha DIAKHATÉ fait le procès de Me Malick SALL

Ne ratez pas!

L’ancien président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar (BBY) réagit au communiqué du ministère de la Justice expliquant les raisons pour lesquelles une liberté provisoire a été accordée à Seydina FALL Bougazelli.

Sur sa page Facebook. Moustapha DIAKHATÉ  estime que le chef de l’Etat doit mettre un terme aux dérives de Me Malick SALL qui à chaque sortie montre des lacunes.

« L’année dernière, contre toute attente, le ministre de la Justice Me Malick SALL avait commenté la décision de feu le juge Samba FALL d’accorder la liberté provisoire à Seydina FALL. Il récidive encore en 2021 en interférant   dans la procédure judiciaire qui ne relève pas de son champ de compétence. La propension du garde des Sceaux à expliquer ou justifier les décisions des juges du siège décrédibilise gravement le principe constitutionnel de séparation des pouvoirs et jette le discrédit sur la justice. Dès lors, le ministre de la Justice a l’obligation de s’abstenir de tout commentaire. Dans un Etat de droit démocratique digne de ce nom, un ministre de la Justice ne commente pas une décision d’un juge  », écrit-il.

Par ailleurs, l’ancien député rappelle qu’au « Sénégal c’est le juge qui est habilité par le législateur, à accorder la liberté s’il est convaincu par les arguments de la défense selon lesquels la détention de leur client n’est plus nécessaire à la manifestation de la vérité ou pour des raisons de santé ».

WalfNet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous