L’OMS salue l’examen du vaccin russe Spoutnik V par le régulateur européen

0

(Belga) L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) se réjouit que l’Agence européenne des médicaments (EMA) commence l’examen du vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19, a réagi jeudi le directeur Europe de l’OMS, Hans Kluge, lors d’une conférence de presse.

« La Fédération de Russie a déjà prouvé qu’elle pouvait développer des vaccins robustes et fiables », a déclaré M. Kluge. « Ils ont joué un rôle majeur dans la lutte contre la polio et la fièvre jaune, entre autres. » Pour le responsable onusien, l’Europe agit de façon cohérence en ce qui concerne l’examen des vaccins, quel que soit le pays d’origine. « Nous devons de toute urgence élargir notre portefeuille de vaccins. C’est pourquoi j’estime que c’est une étape bienvenue », a-t-il déclaré. Plus tôt dans la matinée jeudi, l’Agence européenne des médicaments a annoncé qu’elle démarrait l’examen du vaccin russe Spoutnik V. Le processus d’examen se poursuivra jusqu’à obtenir assez d’éléments justifiant une demande formelle d’autorisation de mise sur le marché. D’abord accueilli avec scepticisme en Occident, le premier vaccin russe contre le Covid-19 a depuis convaincu des experts, notamment après la publication de résultats dans la revue spécialisée The Lancet, selon lesquels l’efficacité du vaccin russe est de 91,6% contre les formes symptomatiques de la maladie. Pour le moment, trois vaccins sont autorisés dans l’Union européenne: ceux de Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca. Un quatrième, celui de Johnson & Johnson, est soumis à une demande d’autorisation. Deux autres, ceux de Novavax et CureVac, ont entamé leur processus d’examen continu. (Belga)