Clédor Sène : « je sais ce que j’ai dit, je l’assume totalement » 

0

Les activistes qui ont appelé les populations à la résistance sont en train d’être traqués et arrêtés un à un. Après Assane DIOUF et Guy Marius SAGNA, c’est au tour du leader du mouvement ‘Claire Vision Guindi Askan Wi’ de recevoir la visite des éléments de la Division des Investigations Criminelles (DIC).

Avant son arrestation, Clédor SÉNE  a fait un live dans lequel il explique les raisons de la panique du Pouvoir. Selon lui, c’est à cause d’un enregistrement audio qui a fuité. A l’en croire, Pape Moussa SOW, l’auteur de la fuite, « membre de Claire Vision et de la commission communication » a profité d’une discussion avec lui ce dimanche et « a divulgué tout ce qu’ils se sont dit lors de cette conversation et son dessein était de le nuire en mle compromettant pour le livrer».

« Il s’est mépris sur beaucoup de choses. Jai dit en conférence de presse qu’on va organiser des comités de résistance dans les coins et recoins pour faire face au pouvoir parce que je me prépare au combat. Et j’ai ajouté si Macky SALL suit son projet jusqu’au bout, c’est à dire s’il va au bout de sa logique, on va sonner l’insurrection. La dessus j’ai été clair (…) L’appel à la résistance je m’en cache pas », explique-t-il.

Selon Clédor SENE, les policiers n’auraient pas dû arrêter Assane DIOUF. Selon lui, l’ancien émigré coincé au Sénégal n’a rien fait. C’est lui qui est l’auteur de l’enregistrement incriminé.  Clédor SENE indique assumer tout ce qu’il a dit dans l’audio. « Je suis dans la contestation depuis 1988. J’ai pratiqué tous les régimes. Je ne suis pas suicidaire, je sais ce que j’ai dit à travers les médias, je sais ce que ça peut me couter, mais je l’assume pénalement, totalement », conclut-il.

homeviewsenegal.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here