KOLDA : le RADI en caravane pour la promotion du droit à l’alimentation

0

Le RADI poursuit son combat pour une agriculture résiliente et durable au Fouladou.  Une caravane de sensibilisation vient d’être organisée à cet effet, ce 10 décembre, sur l’itinéraire Kolda – Saré Yoba. Ceci pour conscientiser les populations rurales sur leur droit à l’alimentation, mais aussi  faire le plaidoyer auprès des autorités territoriales pour faciliter l’accès de ces populations vulnérables aux ressources productives.

La caravane a permis de toucher plusieurs personnes dont des femmes qui se sont exprimées sur leurs difficultés. «Les femmes ne possèdent pas les terres ici. Il y a encore des besoins  en matériel agricole et financement ainsi que de formation en techniques de transformation et de commercialisation ». S’y ajoute que «  les périmètres maraichers ne sont pas sécurisés et sont souvent endommagés par des animaux en divagation » entre autres, a relevé pour le déplorer  Madame Gnagna Diallo, présidente du comité de plaidoyer de l’ONG RADI.

Suffisant pour que les membres de ce comité renforcé par des parajuristes et les clubs de jeunes filles rencontrent le premier magistrat de  Saré Yoba pour mener le plaidoyer en faveur de ces femmes rurales. Une démarche saluée par le directeur de cabinet du maire qui a reçu les caravaniers. Toutefois, précise Amadou Sakho, « les femmes de Saré Yoba n’ont pas de problème  de terres. Elles sont plutôt confrontées à des difficultés liées  à la formalisation  de leurs structures ». Il poursuit que  la question du matériel agricole est une réalité. Mais,  « la mairie se bat pour soutenir les femmes  en fonction de ses ressources », a-t-il laissé entendre. 

Avant de signaler dans la foulée l’intervention du PUDC qui a construit un local dans  la commune. Ceci pour mettre un terme à la  déperdition et au pourrissement des fruits de la localité par la transformation.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here