Contribution : Retrouvaille de la famille libérale : Macky et Idy chauffent – t- il le fauteuil pour Karim ?

0

Wade avait exprimé le rêve, allant jusqu’à prophétiser «la possible domestication du pouvoir » par les libéraux pendant 50 ans. Le resauté Serigne Mbacké Nidaye la théorisé pendant des années. Depuis que Cheikh Yérim Seck a annoncé une discussion entre Macky et Idy, juste après les élections présidentielles de 2019, la rumeur confortée par le lourd silence de ce dernier n’a cessé de gonfler jusqu’au jour où, à la surprise générale, elle finit par s’abattre sur la tête des sénégalais, sous forme de vérité crue, difficilement consommable.

Il y’a de cela moins d’une semaine, face au journaliste Mamoudou Ibra Kane, dans son émission le jury du dimanche, Mahmoud Saleh, le théoricien du fameux coup d’Etat rampant des années 2000, personnage au cœur des secrets des dieux, abat les cartes : « Wade et Macky discutent ». Les agissements du père de la famille libérale à la veille des élections présidentielles confortent cette thèse. En effet, on se souvient qu’à la veille de cet important événement, Wade avait remué ciel et terre pour empêcher aux sénégalais de répondre à l’appel du jour du retraçage de leur destin. Il était même allé jusqu’à demander de brûler les cartes et les urnes. Une demande qui avait choqué beaucoup de gens.

Finalement arriva un retentissant coup de théâtre. Pendant que la campagne électorale battait son plein et que l’inquiétude gagnait les cœurs, Wade improvisa un voyage éclair, lourdement chargé de secrets à Konakry sur invitation de Alpha Condé, dit – on. Tout le monde constata avec étonnement et un grand questionnement que depuis qu’il a reposé le pied au Sénégal, Wade avait profondément changé de stratégie, ce qui allait donner des ailes à Macky Sall. On parla de protocole de Konakry. Qu’est ce qui y a été scellé comme pacte entre les deux co-pilotes du jeu politique sénégalais à l’époque ? On soutient que la situation de Karim Wade qui était l’absent le plus présent lors de ces discussions hautement secrètes serait le principal sujet.

C’est après tout cela que Macky et Idy se retrouvent de façon spectaculaire. Le premier va inexorablement vers la fin de son règne car même si une troisième candidature était constitutionnellement possible, la majorité des sénégalais à qui appartient la constitution ne la valideront jamais. Le peuple est déjà suffisamment conscientisé sur la question. Nous ne sommes ni en Côte d’Ivoire encore moins en Guinée. Quant à Idy, il va directement vers la retraite politique, s’il respecte son engagement devant les sénégalais. « Quand j’aurai 63 ans, je prendrai ma retraite politique » ; aimait – il dire et répéter. En 2024, il en aura bien plus.

Alors, qu’est ce que Wade et Macky peuvent t – il se dire qui ne tient pas compte des intérêts et de l’avenir de Karim ? On le sait, aucun sujet ne passionne Wade si ce n’est celui qui tourne autour de Karim. Résultat : Est-ce que Wade, Idy et Macky ne sont pas coalisés pour baliser le chemin au fils et au « petit frère » pour venir tenir la maison et assurer aux grands frères une retraite d’orée et paisible ? D’autant plus qu’entre temps, des loups politiques aux dents longues et au discours tranché ont fini d’intégrer et de troubler déjà la bergerie. Si Macky et Idy sont devenu comme « mburu ak soow » et que Macky discute avec Wade, cela implique que Idy et Wade sont comme « mburu à soow ».

Last but not least, dans le plateau de D clic de Mamadou Mohamed Ndiaye du mardi dernier, un autre enfant de la famille, pétillant d’ambitions présidentielles ouvertes, en l’occurrence Souleymane Ndéné Ndiaye déclara : Karim Wade ne peut plus être président, comme pour dire aux autres qu’il faut aussi compter sur moi. A t – il eu vent des choses qui se trameraient à l’ombre tendant à replacer le fils du père de famille sur orbite ? En tout cas, de plus en plus, on nous parle de loi d’amnistie qui effaceraient les faits reprochés à Karim. Enfin tout cela n’est que réflexions et questions. Le temps apportera les éclaircis sous peu.

              Falilou Cissé

              Conseiller en Développement communautaire

              00223 94 20 66 87

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here