Les populations fuient le poisson à Pikine

0

A Pikine, la maladie mystérieuse découverte chez les pêcheurs installe la psychose. Les populations fuient les vendeurs de poisson. «Nous avons entendu cette maladie mystérieuse qui touche les pêcheurs.

C’est pourquoi, j’ai décidé provisoirement, sur ordre de mon mari, de ne pas acheter du poisson. Il a raison. Je crois qu’avec la maladie, tout peut arriver», affirme Amy Fall, habitante Tally Bou Mack. Et une autre femme, Mbène Diop, rencontrée au marché Chavanel de renchérir : «Le poisson n’est plus sûr, avec ce qu’on a vu à Thiaroye. Nous avons entendu le ministre Abdou Karim Sall, mais ses propos ne nous rassurent pas».

D’ailleurs, des vendeurs de poisson affirment que leurs revenus ont considérablement baissé depuis l’apparition de la maladie. «On fait le tour des maisons pour vendre notre poisson. Mais ces derniers jours, les clients n’achètent plus. Je me promène avec ma caisse pendant toute une journée pour ne vendre qu’à une seule personne», se désole le vendeur de poissons E Hadji Ndiaye rencontré à Patte d’oie.

Au niveau du marché central au poisson de Pikine, les femmes mareyeuses interrogées expriment leur déception. «Il y a une mauvaise publicité faite sur le poisson. Des gens sont en train de dire que cette maladie est contagieuse et que le poisson qu’on vend est contaminé. Ça c’est faux», déplore Siga Diagne. Pour le mareyeur Modou Sow, tout cela n’est qu’intoxicationIl regrette que des gens profitent de cette maladie pour raconter des contre-vérités sur eux.

walf-groupe.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here