Pour sa dernière déclaration avant le verdict, Jonathann Daval se tourne vers les parents d’Alexia et leur adresse un message

0

Jonathann Daval, jugé depuis lundi pour le meurtre de sa femme Alexia qu’il reconnaît, a demandé à deux reprises « pardon » samedi aux parties civiles, avant que la cour d’assises de la Haute-Saône ne se retire pour délibérer.

Interrogé par le président de la Cour Matthieu Husson pour savoir s’il avait une dernière chose à dire, M. Daval s’est levé et a répondu « oui« .

Il s’est ensuite tourné vers les parents d’Alexia, les a fixés et, après un bref silence, a déclaré: « Pardon. Pardon« , avant de se rasseoir.

La Cour s’est ensuite retirée pour délibérer, peu avant 14H30. Le verdict est attendu en fin d’après-midi ou en début de soirée.

Samedi matin, l’avocat général, Emmanuel Dupic, avait requis la réclusion criminelle à perpétuité à l’encontre de Jonathann Daval, un informaticien de 36 ans qui comparaît pour le meurtre en octobre 2017 de femme Alexia.

M. Daval avait déjà présenté ses « excuses » aux parties civiles à l’ouverture de son procès lundi. « C’est peut être pas adapté, mais je voudrais d’abord avoir des excuses, même si c’est pas excusable ce que j’ai fait« , avait déclaré le trentenaire, la voix étranglée par l’émotion.