La convergence des cadres républicains condamnent les propos de Deumbourou Sow et appelle à bannir ce genre de propos dans les comportements

0

La convergence des cadres républicains se réjouit de l’élection du Sénégal au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU. Le Sénégal arrive premier pour les sièges du groupe des Etats – Afrique en totalisant 188 voix devant la Côte d’ivoire 182, le Malawi 180 et le Gabon 176.

 

Cette élection conforte l’image du Sénégal à l’international et démontre à suffisance les avancées notoires réalisées dans le domaine des droits de l’homme et de la protection des citoyens. Les réformes apportées par le gouvernement du Président Macky Sall,  depuis son accession  à la magistrature suprême, ont permis de consolider les acquis et de renforcer l’Etat de droit.

 

Par ailleurs, la CCR salue les batteries de mesures prises par le Président de la République depuis l’arrivée de la pandémie à Coronavirus (Covid-19) non seulement pour contenir le choc exogène via le programme de résilience économique et social (avec un budget de 1000 milliards) mais aussi et surtout permettre un redémarrage rapide de notre économie à travers un plan de relance. Le Sénégal devait retrouver le chemin de la croissance dès 2021 avec un bond de l’économie de 5,2 %, puis 7,2 % en 2022. A l’horizon 2023, le taux de croissance devrait passer à deux chiffres, soit 13,7%, une première dans la gouvernance économique de notre  pays.

 

Cependant, la Convergence des cadres républicains (CCR) a suivi, avec stupéfaction et indignation la sortie de l’honorable député Aliou Dembourou Sow  relativement aux propos incitant à la violence,  et pouvant saper la cohésion nationale. La CCR condamne, avec la dernière énergie, de tels propos qui heurtent la bienséance et les valeurs cardinales sur lesquelles notre société s’est bâtie depuis plusieurs siècles. Ces genres de propos, qui n’honorent pas la République, doivent être définitivement bannis de nos comportements, surtout quand ils sortent de la bouche de hautes personnalités de l’Etat et d’acteurs politiques.

 

En effet, quand on a la chance et le privilège d’être investi de responsabilités pour faire partie de ceux qui décident au nom du peuple, on a l’obligation d’avoir un comportement exemplaire, basé sur la retenue, la réserve et l’intégrité morale.

 

Ainsi, tirant les enseignements de cet épisode malheureux, la CCR estime que l’Alliance pour la République (APR) doit être plus que jamais renforcée dans le fonctionnement de ses instances et dans l’animation à la base pour promouvoir un débat d’idées fécond qui transcende les pratiques et questions qui heurtent les valeurs sociétales de notre nation. Par conséquent, le respect mutuel et la discipline doivent impérativement être portés en bandoulière par chaque militant et militante du parti.

 

Enfin, la CCR lance un appel solennel à tous les militants et militantes de l’APR à faire preuve de dépassement, de retenue, de solidarité agissante et d’engagement militant afin d’accompagner Son Excellence le Président Macky SALL dans ce contexte particulier de crise aiguë et multiforme causée par la pandémie de Covid-19.

 

En somme, toutes les énergies positives doivent être exclusivement mises à contribution pour une prise en charge efficace des urgences et priorités clairement définies par le Président Macky SALL, dans le cadre du programme de relance économique PAP2A.

 

 

Fait à Dakar, le 15 octobre 2020                                  

La Convergence des Cadres Républicains

DakarActu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here