Mbour : un ‘’kankourang’’ arrêté par la police, un autre en fuite

0

Ces derniers jours, les Mbourois ont noté des sorties intempestives et régulières du ‘’kankourang’’ ou du moins de faux ‘’kankourangs’’. Cela a fini par provoquer l’ire de la collectivité mandingue, l’association qui est chargée de l’organisation de ces pratiques culturelles multiséculaires. Ainsi, après une plainte déposée auprès des autorités policières, ces dernières ont entamé des patrouilles nocturnes pour mettre la main sur ces individus.

Dans la nuit du lundi au mardi, les éléments du Groupement mobile d’intervention (GMI), en compagnie de ceux de la police centrale et de la police de Diameguene, ont fini par interpeler un ‘’kankourang’’. Un autre, ayant pris la fuite, est recherché par les limiers.

Au total, trois personnes ont été interpellées par les hommes du commissaire Mandjibou Lèye, boss du commissariat central de Mbour. Ils seront déférés pour participation à une manifestation non autorisée, trouble à l’ordre public, non-respect de l’arrêté du ministre de l’Intérieur et détention d’armes blanches, puisque les deux coupe-coupe du ‘’kankourang’’ ont été saisis.

Cette opération fait suite aux plaintes déposées par les responsables de la collectivité mandingue auprès des autorités administratives, pour divers motifs. Elle s’est déroulée entre 22 h et 05 h 30 et a mobilisé 75 éléments du GMI et des corps urbains du commissariat central de Mbour et du poste de police de Diameguene.

Enquête

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here