Le monde défini par le dictionnaire Français comme étant l’ensemble des choses et des êtres existants. Au titre de ces derniers, peut-on compter les animaux et les végétaux sans oublié  les virus.

Parmi les animaux nous avons l’Homme et autres tels que moutons, chiens, chèvre… Oui, l’Homme est un animal disait l’autre, mais un animal supérieur dirons nous contrairement aux autres considérés inferieurs.

Justement, n’est ce pas, c’est cet attribut d’animal supérieur qui fait croire à l’Homme que tout lui est permis  au point de tuer les animaux inférieurs et de déforester comme il veut .

L’Homme dans sa conquête égoïste d’une meilleure vie détruit tout sur son passage.

N’a-t-on pas vu, à cet effet, dans ce monde : des feux de brousse volontaires ; des pratiques abusives de coupes de bois, de chasses, de pêches, de marées noires tous œuvres de cet animal qualifié de supérieur occasionnant ainsi la mort de milliers d’espèces vivantes?

Aujourd’hui, ironie su sort cet animal supérieur est menacé, malmené et écrabouillé par un animal extrêmement inferieur à lui, le covid 19 s’agit il.

Soyons d’accord, si l’on s’accorde à dire ici que l’homme est un animal supérieur ce n’est pas au regard de sa capacité féroce de détruire tout sur son chemin mais plutôt au vu de sa raison surtout de sa faculté de discernement.

En considération de tout ce qui précède, faut-il toujours considérer tous les Hommes comme des animaux supérieurs ? L’égoïsme accentué par le capitalisme n’a-t-il pas fait de certains Hommes des animaux inferieurs ?

Puisque la raison et la faculté de discernement de certains Hommes ne servent à rien, ne faut il pas considérer certains Hommes étant inferieurs à d’autres voir même les considérer simplement comme des animaux inferieurs tels des moutons, des chats, des chiens ou encore des cochons ?

En tout cas, tout porte à croire que l’un des animaux inferieurs (covid 19) a pris le dessus sur l’animal supérieur.

Mais bon, puisqu’on dit le malheur ne vient jamais seul. Eperons que le covid 19 nous réserve une vie paradisiaque et beaucoup de « weur’seuk ».

En attendant, soyons cet animal supérieur qui jouit de sa raison et de sa faculté de discernement en ayant au moins la décence de respecter les consignes des médecins. Nos braves soldats qui sont au front contre ce virus. Car ce sont eux qui ont le privilège de savoir vraiment de quoi cet assassin est vraiment capable.

LOUAGE A ALLAH

Ibrahima Diaoula

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here