« Je n’ai pas eu à faire des attouchements sexuels, mais juste des massages », a dit Olivier Brice Sylvain lors de son audition

0
Après quelques retours de parquet, à la suite de son arrestation en fin de semaine dernière, pour les faits de pédophilie et attouchements sexuels, le responsable de la Cellule performance de l’AS Dakar Sacré-Cœur a été déféré au parquet par la Sûreté urbaine du commissariat central de Dakar qui a diligenté l’enquête.Avant d’être placé sous mandat de dépôt hier, par le doyen des juges d’instruction de Dakar, le juge Samba Sall. Selon les informations de « EnQuête », lors de son face-à-face avec les hommes du commissaire Bara Sangharé, Olivier Brice Sylvain s’est longuement expliqué sur les faits qu’on lui reproche et qui lui valent son séjour carcéral, le temps de fixer le jour de son jugement.

Selon la même source, durant ses différentes auditions sous le régime de la garde à vue, il n’a pas reconnu les faits d’abus sexuels sur les jeunes joueurs âgés entre 13 et 15 ans.

« Je nie les faits qu’on me reproche, dans le cadre de cette enquête, concernant des attouchements sexuels que j’aurais eu avec eux. Je peux vous assurer que je ne l’ai jamais fait. Mais, par contre, je peux vous confier, en toute franchise, que j’ai eu à m’adonner, avec des jeunes enfants du club, à des séances de massages », a-t-il dit.

Quand les enquêteurs lui ont posé la question de savoir s’il en avait pas le droit, car il y a un kinésithérapeute et un infirmier dans le centre, il a été dans l’impossibilité de répondre. « Je n’ai jamais eu à faire des attouchements sur ces personnes mineures. Je vous le répète. J’avais de bonnes relations avec tous les enfants. Je les adore trop. Entre nous, il y avait une grande complicité », a poursuivi le mis en cause.

En outre, nos sources, qui n’ont pas voulu donner davantage d’informations sur cette affaire devenue un scandale national, pour ne pas biaiser la suite de l’enquête, ont soutenu que M. Sylvain a confié, lors de son interrogatoire, que c’est la première fois qu’il a maille à partir avec la justice, faisant de lui un délinquant primaire.

DakarActu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here