El Hadj Diouf, le « Bad boy » de Balacoss a soufflé sa 39 bougie le 15 janvier 2020

Hasard du sort ou coïncidence ? Le 15 janvier coïncide certes avec la disparition de feu Ndongo Lô, le chanteur à la voix légendaire, parti trop tôt un matin en 2005. Mais cette date coïncide par ailleurs avec la venue au monde d’un des plus grands footballeurs  internationaux sénégalais, El Hadj Ousseynou Diouf. L’enfant de Balacoss (Saint-Louis, Sénégal), a fêté le 15 janvier 2020 ses 39 ans !Le « Bad boy » pour certains ou « Dioufy fire » pour d’autres, est incontestablement l’idole absolue de tout un peuple. Le double ballon d’or Africain (2001 et 2002) continue toujours de susciter une vive émotion auprès du grand public, à chacune de ses sorties médiatiques et autres apparitions.

Happy birthday Dioufy !

DakarActu

Article précédentDiambars – OM : les premiers échanges attendus au courant du mois en cours
Article suivantCHAN 2020 : les assurances de Ahmad Ahmad

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here