Vente en gros, Demi-gros et en détail : Dakar, théâtre de la guerre des bazars !

La capitale sénégalaise est secouée par la distribution. ce secteur connait un boom sans précédent au Sénégal. Ce qui se traduit par ce qu’il est convenu d’appeler « la guerre des enseignes ». Pour cause, une vingtaine de supermarchés se disputent le marché dakarois, sans compter que l’UNACOIS a  fait de la résistance en vain.

En dépit des manifestations au cri de ralliement  de: «  Auchan dégage », à l’initiative de la puissante Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (UNACOIS), la multinationale française de la grande distribution s’est installée au Sénégal avec près d’une dizaine de magasins disséminés un peu partout.

Bien plus, elle étend ses tentacules partout au Sénégal, notamment dans les régions de l’intérieur comme Thiès, Kaolack, St-Louis etc.

Conséquence, de cette grande offensive mercantile, c’est à Dakar qu’on trouve le plus de supermarchés au kilomètre carré.

Au total,  prés de vingt enseignes sont répertoriées sur la place de Dakar, en moyenne.

Ces enseignes que l’on voit fleurir à travers les grandes artères et les avenues commerçantes de la capitale sont d’origine : indienne, espagnole ou française et sénégalaise (Sakanal de Serigne Mboup).

La marque  française Auchan trône en tête du palmarès avec prés d’une vingtaine de magasins à travers la ville de Dakar.

Les supers marchés Casinos qui sont les premiers à s’installer au Sénégal avec une position de quasi-monopole pendant de nombreuses années possèdent 4 grands magasins.

Les indiens de l’hypermarché Exclusive avec plus de 2500 mètres carrés de rayon possèdent un seul magasin sur la VDN.

Tout comme le supermarché Utile qui a ouvert  un bazar aux Parcelles assainies.

Toutes ces franchises représentantes des leaders mondiaux de la grande distribution projettent de multiplier, par dizaines, d’ici quelques années, leurs établissements au Sénégal avec une grande offensive dans les villes de l’intérieur comme : Mbour, St-Louis, Thiès, Touba et Kaolack.

Ce dynamisme remarqué et remarquable du secteur de la grande distribution est en train de révolutionner le mode d’approvisionnement des ménages et consommateurs sénégalais.

Au moment où le gouvernement fait des pieds et des mains pour baisser le coup de la vie, la concurrence des prix pratiqués par les acteurs de la grande distribution à travers ce qu’il est convenu d’appeler sans risque d’être démenti « la guerre des enseignes » peut être une aubaine pour les consommateurs qui ont l’embarras du choix de leur supermarché.

Dans le long terme, ce sont les boutiques de quartiers qui sont certainement menacées de disparition forcée.

Toutinfo.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here