Interdiction du Kancourang : « la Casamance doit aller vers une synergie d’actions pour… »

La situation du Kancourang frappé d’interdiction de sortir à Kolda préoccupe  les populations du Fouladou. Le comité d’initiative pour la restauration et la valorisation de ce masque qui regroupe des acteurs Koldois  a fait face  à la presse ce lundi 14 octobre pour réclamer une chose : la levée de cette interdiction.

« Ce qui nous intéresse et que nous voulons dans les meilleurs délais, c’est que la mesure portant interdiction de manifester avec le Kancourang soit levée », a appelé avec insistance le porte parole du jour de ce comité d’initiative.

A en croire Fabouly Gaye, ce masque protecteur est frappé d’interdiction un peu partout. « C’est le cas à Vélingara. A Sédhiou, on a enregistré  récemment des affrontements entre populations et forces l’ordre. A Kolda, depuis l’année dernière,  le Kancourang est interdit de sortir … », a regretté «  Dinding Manso »  

Toutes choses qui font dire à Fabouly Gaye que « la Casamance doit, dans sa globalité,  aller vers une synergie  d’actions pour réglementer la sortie du Kancourang pour de bon afin d’éviter à l’avenir cette série d’interdictions que personne ne souhaite ».

Car, de l’avis de l’ancien président du conseil régional de Kolda,  « Le Kancourang est indissociable avec le reste de la population. Il joue un rôle central dans le Dioudiou »[ndrl :lieu ou espace de séjour des circoncis]. La preuve, « quand il n’y  a pas de kancourang autour du Dioudiou, l’initié tombe généralement malade.  Des cas de maladie,  nous en rencontrons dans la ville », a déploré M Gaye.

D’où cet appel du comité d’initiative à l’endroit des autorités étatiques : « Nous souhaitons dans les meilleurs délais que l’autorité travaille à lever l’interdiction afin que le Kancourang puisse circuler partout pour le grand bonheur des populations ».

ismaila.mansaly@koldanews.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here