mardi, juin 28, 2022

Bounama Faty, administrateur de Allô Dakar toujours en garde-à-vue

Ne ratez pas!

Bounama Faty n’est toujours pas fixé sur son sort. L’administrateur du site et du magazine Allô Dakar est toujours en position de garde-à-vue dans les locaux de la Section de Recherches de la gendarmerie nationale sis à la Caserne Samba Diery Diallo de Colobane. Bounama Faty a été cravaté dans la nuit de samedi au dimanche dernier à l’aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD).

Le bonhomme faisait l’objet d’une plainte formulé à son encontre, on se le rappelle, depuis le mois de Ramadan par le ministre-maire de Louga. Il avait attribué à ce dernier la paternité d’un immeuble qu’il avait estimé à 2 milliards CFA. Vérification faite, le ministre Moustapha Diop, n’est qu’un simple locataire dans l’immeuble en question.

Dans la foulée, Bounama Faty a aussitôt retiré de son site, l’article à caractère diffamatoire, avant de présenter ses plates excuses au ministre Moustapha Diop. C’est en tout cas, la version servie par la rédaction de Allô Dakar dans un communiqué de presse dont Tribune a pu se procurer une copie. Malgré ce mea-culpa, le ministre-maire de Louga a maintenu sa plainte. Mais contre toute attente, alors que le mis en cause devait aller déférer à une convocation à la Section de Recherches, il est sorti discrètement du territoire pendant plus d’un mois, pour se rendre en Espagne et en Italie.

C’est à son retour qu’il a été cueilli et conduit manu-militari à la Section de Recherches de la gendarmerie nationale, par les hommes du Commandant Mbengue. Depuis cet accueil spécial qui lui a été réservé à sa descente d’avion, Bounama Faty n’est pas encore au bout de ses peines. Malgré le soutien de l’Association de la presse en ligne (Appel), sa garde-à-vue risque d’être prolongée, pour les besoins de l’enquête, jusqu’à demain. Affaire à suivre…

sen360.sn

Articles récents

Notre sélection pour vous