Macky Sall tourne le dos aux apéristes de la France

Est-ce un parfum d’un mauvais amour entre Macky Sall et les apéristes de la France ? Venu en France pour participer à un haut sommet sur les réseaux sociaux, organisé par le Premier ministre de la Nouvelle Zélande et la France, le chef de l’Etat a systématiquement refusé d’accorder des audiences à ses hommes vivant en France et plus généralement en Europe. Mais, dès son arrivée, il avait annoncé la couleur à ses militants.

En effet, selon une source bien informée, aussitôt arrivé, il a demandé à ceux qui étaient à l’accueil de retourner chez eux, jusqu’à ce qu’il les appelle pour les recevoir en audience. Mais, il n’aura vu personne et n’aura accordé aucune audience à aucune personnalité de son parti, selon un responsable apériste vivant à Mantes-La-Jolie, en banlieue de Paris. «Durant tout son séjour, jusqu’à son retour, hier matin, à Dakar, le chef de l’Alliance pour la République (Apr) a refusé de recevoir les responsables de la diaspora apériste vivant en France», poursuit notre interlocuteur. Mieux, ajoute-t-il, «tous ceux qui faisaient le pied de grue devant sa résidence dans l’espoir d’être reçus, sont rentrés chez eux, très remontés contre leur chef à qui, disent-ils, ils ont tout donné».

Mais, d’après nos informations, le Président Macky Sall garderait une dent contre les responsables de son parti qui auraient mal géré les fonds destinés à la campagne électorale pour l’élection présidentielle, et par ricochet contre toute la diaspora trop encombrante, à ses yeux. Notre source affirme également que le chef de l’Etat est très remonté contre l’attitude de la Délégation des Sénégalais de l’Extérieur (DSE). Mais, quoi qu’il en soit, ce refus de recevoir ses militants vivant en Europe est une première.

Pour rappel, le candidat Ousmane Sonko a remporté le scrutin en France devant Macky Sall. Cependant, il faut noter que depuis sa réélection à un second mandat en février 2019, le Président Macky Sall ne cesse de snober ses partisans. De Dakar à Paris, le président de la République, fraîchement réélu, filtre ses audiences. On se souvient qu’il avait totalement mis à l’écart même ses plus fidèles et proches collaborateurs lors de la formation du gouvernement post-février 2019.

Walfnet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here