Basket : vers l’érection d’une ligue semi-professionnelle

Le président de la Fédération sénégalaise de basketball (FSFBB), Babacar Ndiaye, seul candidat à sa propre succession, envisage des changements dans la gestion des compétitions en lançant au moins une ligue semi-professionnelle dans les années à venir.

« Quand on voit les chiffres, la plupart de nos clubs paient des salaires et ils sont au-dessus de ceux pratiqués dans le football », a dit celui qui a dirigé pendant plusieurs années le Dakar Université club (DUC).

Il dit que « de bons salaires sont également pratiqués à l’AS Douanes, à la Ville de Dakar, à Saint-Louis basket, à l’UGB pour ne citer que ces quelques clubs ».

En attendant de passer directement au professionnalisme, a-t-il indiqué, il serait bien de franchir un premier palier avec le semi-professionnalisme.

Il a annoncé que cette idée sera mise sur la table lors de la prochaine assemblée générale de la fédération prévue le 15 juin prochain.

En plus de ce changement, le président de la FSBB pense à la mise en place d’une 2-ème division d’élite divisée en deux zones comme les Conférences Est et Ouest aux Etats Unis d’Amérique.

Toutefois, le gros chantier du prochain mandat (2019-2023) de Me Babacar Ndiaye demeure la reconquête des deux titres continentaux aussi bien chez les filles que chez les garçons.

Dans cet objectif, « au vu de la qualité de nos infrastructures avec le Dakar Arena, il y a moyen d’abriter les prochains Afrobasket féminin et masculin », a-t-il estimé.

Il a signalé que pour l’Afrobasket féminin prévu en août, la FIBA Afrique n’a pas encore désigné de pays hôte, celui des hommes étant prévu en 2021. « Nous avons le temps de voir venir », a-t-il conclu.

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here