Vers une décrispation du différend opposant Abdoulaye Wade à Cheikh Amar

Me Abdoulaye Wade tente-t-il d’étouffer le différend l’ayant opposé à Cheikh Amar et qui et lié au prêt des cinq milliards FCFA ? Tout porte à le croire puisque «L’As» a révélé dans son édition du jeudi 21 mars 2019 que Cheikh Amar s’était rendu mercredi dernier, à la suite, de Me Abdoulaye Wade à l’hôtel Terrou-Bi probablement pour un règlement à l’amiable de leur différend portant sur une somme de 5 milliards FCFA. L’histoire donne raison à votre canard puisque le contentieux a été finalement vidé par les deux hommes. En effet, le pape du Sopi a tout simplement retiré sa plainte contre le Président de Holding Amar. Tout est bien qui finit bien. Abdoulaye Wade passe l’éponge.

Tout au moins, il abandonne les poursuites qu’il avait enclenchées devant la justice contre le Président de Holding Amar, l’homme d’affaires Cheikh Amar. Dans une note en date du 21 mars 2019 qu’il a signée et adressée à son avocat Me Seydou Diagne, l’ancien président de la République du Sénégal affirme : «Mon cher Maître, je vous prie de prendre note de mon désistement d’action contre Cheikh Amar et faire radier cette affaire définitivement du rôle du tribunal. En vous remerciant, je vous prie Maître d’agréer l’expression de mes remerciements.» Ainsi, le Président Wade tourne définitivement la page liée à ce contentieux qui porte sur 5 milliards FCFA et qui l’opposait au célèbre milliardaire.

Visiblement, les deux hommes qui se sont entretenus longuement mercredi dernier, ont pu trouver un compromis sur cette affaire qui avait pratiquement pollué leurs relations. Alors que leur proximité était connue de tous. Révélation de Me Abdoulaye Wade récemment, lors d’une réunion du Comité Directeur du PDS, Me Abdoulaye Wade avait fait la révélation selon laquelle il avait donné à Cheikh Amar une partie de cet argent afin qu’il développe la mine de phosphates de Matam. Wade de l’accuser de s’être servi de cet argent pour financer Macky Sall.

Quant à Cheikh Amar, il a toujours démenti avoir reçu cette somme du patriarche libéral. Mieux, il estime être surpris que ce dernier ne cesse de lui réclamer de l’argent en usant de divers canaux. Toutefois, devant la justice, Wade a été débouté par le tribunal correctionnel de Dakar au motif qu’il n’a pas fourni un seul document prouvant ce prêt de 5 milliards FCFA. Loin d’abdiquer, il était revenu à la charge pour traduire Cheikh Amar devant le tribunal civil et réclamer une hypothèque sur sa Cité TRE. L’affaire a d’ailleurs été renvoyée pour une deuxième fois au 27 mars prochain pour observations des conseils du pape du Sopi. Mais finalement avec ce désistement de dernière minute, le dossier ne sera pas tranché par le juge civil.

Il sera certainement classé sans suite. D’après certaines sources, un sulfureux ancien ministre devenu homme d’affaires et qui n’a pas eu le courage de présenter sa candidature à la présidentielle du 24 février dernier avait essayé de semer la zizanie entre les deux personnalités, mais en vain. Car Me Wade considère Cheikh Amar comme son fils et ce dernier le lui rend parfaitement bien. C’est dire donc que tout est bien qui finit bien !

WPeMatico

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here