KOLDA : le RADI œuvre pour l’effectivité du droit à l’alimentation à travers le projet AMSAN.

Le RADI veut contribuer à l’amélioration de la santé nutritive des populations vulnérables des collectivités territoriales de Kolda, Ndorna et Badadji dans le département de Kolda.

Un projet vient d’être lancé à cet effet dans  la capitale du Fouladou. La cérémonie  a réuni ce mardi 12 mars, équipe du RADI, services techniques décentralisés, autorités administratives et locales, groupements de femmes entre autres,  dans un hôtel de la place.

Ce projet dénommé ASMAN-Kolda vise à « contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables de la région de Kolda à travers la création d’un cadre favorable à la réalisation effective et au respect du droit à l’alimentation », a indiqué le coordonateur du RADI au niveau de Kolda.

Ce projet  prévoit, selon Fodé Diba,  de mettre en place des périmètres maraichers dans les zones d’intervention afin de contribuer au renforcement de la sécurité alimentaire des populations bénéficiaires.  Mais aussi,  à  l’autonomisation des femmes bénéficiaires qui vont trouver ainsi une activité génératrice de revenus.

ASMAN-Kolda est un projet d’une durée de 14 mois. Il est financé par une province espagnole dénommée La Junta Castillia e Leone. Il va être mis en œuvre par l’ONG RADI en partenariat avec Cives Mundi.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here