Le RADI lance le projet FEDAP pour faciliter l’accès des personnes vulnérables à la justice

0

Le Réseau Africain pour le Développement Intégré (RADI) veut contribuer à une meilleure effectivité des droits humains et un accès durable à une justice diligente, disponible et équitable. C’est à travers le projet « Faciliter l’Effectivité des Droits Humains et l’Accès à la Justice des personnes vulnérables au Sénégal » (FEDAP). Un projet qui a fait l’objet d’un atelier de lancement ce lundi 11 mars dans la capitale du Fouladou.

Ce projet financé par l’Union Européenne va être mis en œuvre pendant les 30 prochains mois en collaboration  avec l’ONG USU dans les régions sud du pays. Il a pour but « d’améliorer l’accès au droit et à la justice des citoyens, en particulier pour les groupes les plus vulnérables situés en zones rurales », a indiqué lors de cette cérémonie le Secrétaire Général du RADI.

A en croire Dame Sall,  « l’accès au service public de la justice est reconnu comme un droit fondamental ». Mais la grande majorité des ruraux, poursuit-il, ne jouissent pas pleinement de ce droit à cause de « nombreuses entraves dont principalement l’ignorance du fonctionnement de la justice, des voies et moyens pour y accéder, l’enclavement, l’analphabétisme, la pauvreté et la peur du prétoire entre autres ».

C’est pourquoi, ce projet entend mettre en place « un dispositif d’éveil, de formation des groupes vulnérables » afin d’inverser cette tendance.

Dans ce sillage, le SG de la mairie qui a salué la pertinence de ce projet,  invite les collectivités territoriales du sud à s’approprier et soutenir ce projet afin qu’il puisse atteindre ses résultats.

Car, martèle Bouraïma Diao, « nul n’est censé ignore la loi ».  Une façon d’appeler à une synergie des acteurs pour que tout le monde  participe à l’éveil des consciences par une vaste campagne de sensibilisation et d’information afin que cet adage cher à la justice soit une réalité dans la Casamance naturelle.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here