A Rufisque, Macky Sall : « La victoire au 1er tour est inévitable »

Le candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) est de retour à Dakar où il doit boucler sa campagne pour le scrutin du 24 février prochain. Déchainé, Macky Sall s’est radicalisé dans le discours en soutenant, hier à Rufisque, que personne ne lui empêchera d’assurer une victoire dès le premier tour.

Le cortège présidentiel a sillonné, hier, la zone des Niayes (Mboro, Bayakh, Kayar,…) avant de s’arrêter à Rufisque pour un grand meeting départemental. C’est un Macky Sall très en verve et visiblement enragé contre certains de ses détracteurs qui s’est exprimé, en début de soirée, devant ses militants et sympathisants venus nombreux.

A vrai dire, le leader de BBY semble ne pas supporter les nombreuses critiques formulées contre sa personne. A ceux qui disent qu’il n’a rien fait dans le pays durant son premier mandat, le Président sortant répond : «Une personne qui affirme mordicus n’avoir pas vu le soleil alors qu’il est au zénith, on ne peut rien faire pour elle. Parce qu’elle veut s’enliser dans l’erreur.»

Macky Sall élève ainsi le ton, convaincu que malgré toutes les supputations, il va rempiler.«La victoire au premier tour est inévitable et personne ne pourra l’empêcher. Le 24 février avant 18 heures, les choses seront fixées. Le peuple sénégalais a déjà choisi la continuité vers le progrès. Et d’ailleurs, il n’y a jamais existé de combat ici à Rufisque. Nous avons toujours gagné dans la vieille ville. Il faudra tout rafler. Ne laissez rien à nos adversaires», s’est écrié.

Poursuivant, Macky Sall a indiqué qu’il y a une grande différence entre lui et ses concurrents, avant de lancer un défi aux autres candidats notamment Idrissa Seck :«Allez organiser vos meetings dans les stades au lieu de passer tout votre temps à faire des caravanes avec 5 véhicules.»

Tout compte fait, d’après Macky Sall, le Sénégal d’aujourd’hui est différent de celui de 2012. «Et le Sénégal de 2024 sera encore meilleur que le Sénégal de 2019. J’ai un programme écrit par des experts que j’ai inspirés sur la base de mon expérience personnelle. Je connais bien le pays. J’ai été au nord et au sud, à l’est, à l’ouest et au centre. C’est ce programme que les bailleurs de fonds ont adapté et accepté de financer», a déclaré le candidat de Bby qui s’est ensuite vanté des réalisations faites durant son premier mandat en prenant comme exemple Rufisque qui, selon lui, fait partie aujourd’hui des départements qui incarnent l’émergence économique et sociale du pays.

«Le pôle urbain de Diamniaidio est la manifestation la plus accomplie de ma vision pour l’émergence du Sénégal. Et cen’est que le début», dit-il. Poursuivant, il soutient que ceux qui ont une courte vision et des connaissances limitées dénigrent en disant que sa vision s’arrête à Diamniadio. «C’est parcequ’ils ne sont pas partis en Casamance ou bien ils ferment leurs yeux pour y aller. Idem s’ils passent par l’autoroute. Ou bien ils préfèrent passer par d’autres chemins que les axes principaux.» A en croire Macky Sall, ceux qui critiquent n’ont pas certainement demandé aux Sénégalais de l’intérieur ce que le Pudc leur a apporté.

De même, dit-il, ils n’ont pas demandé aux paysans et aux pêcheurs qu’est-ce qui a été fait pour eux. «Ils n’ont pas vu les efforts effectués pour réduire le coût de la vie, assurer le bien être des étudiants. En tout cas, les étudiants savent bien la différence entre mon régime et celui de mon prédécesseur. Nous avons augmenté les capacités d’hébergement à l’université. Nous avons également augmenté les bourses et les centres de formation professionnelle», a-t-il indiqué.

Le leader de Bby a également cité la mise en place de la Délégation à l’Entrepreneuriat Rapide (DER) pour les financements des jeunes avec 30 milliards Fcfa afin de booster l’entrepreneuriat. Il n’a pas manqué de souligner que les pêcheurs peuvent témoigner ce qui a été fait dans le domaine maritime en matière de subvention de moteurs. «Il y a également les réalisations qui ont été faites à Bargny surtout avec le quai de pêche de Bargny qui est une doléance depuis 50 ans ; le Domaine Agricole Communautaire (DAC) de Sangalkam ; sans oublier Promoville avec 10 km de voirie intérieure. Voilà l’avenir que je vous promets ensemble jusqu’en 2024-2035»,clame-t-il.

LES ASSURANCES DE MACKY SALL

Par ailleurs, une fois à Rufisque, Macky Sall s’est dans un premier temps réjoui de la mobilisation.«Rufisque a mobilisé. Rufisque a gagné. Rufisque a montré de quoi, elle est capable. La ville de Mame Coumba Lamb a voté pour la continuation et le Sénégal émergent.»

En outre, il a rassuré les populations de Bargny détentrices de titres au niveau de l’emplacement du port minéralier de Bargny. «Tous ceux qui sont impactés vont être dédommagés. Pour ceux qui sont à Ndayane, soyez rassurés, vous n’allez pas être déguerpis par le port», assure-t-il. Se targuant par ailleurs d’œuvrer dans le domaine social, Macky Sall soutient pris des mesures importantes en faveur des populations de Jaxaay.

Il estime leur avoir donné des titres fonciers après avoir payé leurs arriérés. «Je suis un Président qui défend l’intérêt de son peuple»,a-t-il clamé avant de renseignerque 60 milliards FCFA ont été dépensés pour indemniser les impactés du TER dont 500 millionsFCFA pour les impactés de Bargny. «Les impactés seront payés dès la fin du mois de février pour les populations de Bargny».dit-il.

( Seydina Bilal DIALLO, Envoyé spécial ) / L’AS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here