Macky Sall : d’une et de deux ? (Par Oumou Wane)

Par Oumou Wane
Ce dimanche 24 février, plus de 6 millions de Sénégalais sont appelés aux urnes pour désigner leur chef de l’Etat. À moins de 5 jours du scrutin, parmi les forces en présence à ce grand rendez-vous républicain, le président sortant apparaît largement favori.

Il faut bien dire que le président Macky Sall a beaucoup donné au pays durant son septennat et qu‘il entre dans cette dernière ligne droite plus en forme que jamais.
En effet, c’est au pas de course qu’il termine sa tournée à l’intérieur du Sénégal dans une liesse populaire grandissante, à l’image de ce meeting du week-end, sous le cagnard de Fatick, où il a entamé un marathon, jetant par dessus bord le service de sécurité qui entravait sa course… Sapristi !
Macky Sall ne s’en cache pas et ne s’en est jamais caché, il mise sur une réélection au premier tour. À défaut d’avoir d’ores et déjà remporté les élections, notre président peut d’ores et déjà se targuer de faire la course en tête.
Partout sur son passage il galvanise les foules mobilisées derrière lui. Mais que signifie réellement une telle vague d’optimisme ? Tout simplement que Macky Sall a tous les atouts en main, loin devant les autres. Et il le sait.
Il faut bien dire que l’expérience et le bilan sont à l’avantage du pouvoir.
J’en veux pour preuve le grand argentier de l’État, Amadou Ba, pour la circonstance, délégué régional de Dakar du candidat Macky. Il est partout, dans les coulisses et sur la scène, dans les tribunes et sur le terrain, son agenda ne désemplit pas. Ce samedi, en meeting à la Médina, il est porté en triomphe et ne manque pas au passage de tacler le Maire de la localité : “Bamba Fall a la trouille, mais qu’il sache que la Médina figure en bonne place dans les projets de l’État”.

Autre soutien de marque du président, Marième Faye Sall elle-même, qui enchaine visites de proximité et meetings, en se concentrant sur Dakar pour préparer le terrain en vue du retour triomphal de son époux. La Première dame du Sénégal a révélé tout son charisme politique au cours de cette campagne. Sept ans après son arrivée au palais, elle est une personnalité qui compte dans le pays et sa popularité a été mise au service de la campagne de son mari.

Notons également cette nouvelle tendance dans cette campagne, riche en perspectives, l’intérêt grandissant des jeunes pour le président dans sa quête d’un second mandat. Ce sont en effet des hordes de jeunes qui rejoignent la coalition présidentielle ces dernières semaines avec armes et bagages et sans rien demander en retour.

Il faut dire que l’appel de Khalifa Sall à voter pour la coalition Idy 2019 sans avoir consulté sa base a pu laisser les jeunes militants perplexes. Le radicalisme du Pape du Sopi, Maitre Abdoulaye Wade en a déboussolé plus d’un, sans parler du faux bond de Karim Wade qui n’a cessé de promettre de venir se battre aux cotés de ses partisans et qu’ils n’ont jamais vu.

Quant au candidat anti-système Ousmane Sonko, pas si rebelle que ça, qui essaie désormais de lisser son image, en se rapprochant des cadors de la politique qu’il a tant critiqués, il aura lui aussi eu raison des rêves de nouveaux horizons des futures générations. Je ne parle même pas du candidat du PUR ayant montré le vrai visage de son parti, avec ses milices armées jusqu’aux dents, à faire froid dans le dos…

Que la jeunesse vote Macky Sall ou pas, le message devra être entendu par les différents candidats : il faudra veiller à ce que les promesses soient tenues car la patience de la jeunesse pourrait avoir une limite dans le temps.
Donc oui, ce dimanche, Macky devrait obtenir la confiance renouvelée des populations, leur foi en sa vision pour un Sénégal tourné vers l’émergence. Si son résultat reflète sa campagne, son score pourrait même être historique.
Mais ne comptez pas sur lui pour faire preuve d’immodestie dans la victoire. S’il gagne, il se remettra immédiatement au travail pour continuer la mission d’un état engagé dans le développement économique et social pour les générations futures. Tout l’inverse d’un fanfaron !

Oumou Wane

DakarActu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here