Hausse de 9% de l’accès aux services financiers au sein de l’UMOA en septembre 2018

Les pays membres de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) ont enregistré une progression de de 9,1% de l’accès des populations aux services financiers fournis par les institutions de micro-finance entre septembre 2017 et septembre 2018.

Selon la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) dans un rapport sur la situation de la micro-finance fin septembre 2018, le nombre de bénéficiaires de ces services « est ressorti à 15.330.379 sur la période contre 14.050.453 un an plus tôt ».

Le rapport chiffre le nombre de points de service à 5.062, soit une progression de 2,7% par rapport à fin septembre 2017.

A fin septembre 2018, l’espace UMOA comptait environ cinq-cent-quatre-vingt-treize systèmes financiers décentralisés (SFD), selon le rapport.

L’UMOA regroupe le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. Son siège est à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here