Le Pr Issa Sall rabroue le Conseil Constitutionnel

Même si sa candidature est retenue lors de la publication de la liste des candidats provisoires pour la présidentielle de février 2019, le coordonnateur du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) ne se sent pas sécurisé. Son dossier de candidature à la prochaine présidentielle a été validé par Conseil Constitutionnel qui a publié ce lundi 14 janvier 2019 la liste provisoire.

Pour autant, El Hadji Issa Sall ne change pas de position concernant le parrainage. Selon lui, c’est un système antidémocratique qui a été mal exécuté. A en croire le docteur en informatique, la vérification des signatures a posé problème, en plus du fichier électoral qui est énigmatique. Des griefs qui l’amènent à considérer que les règles sont faussées.

Toutefois, le candidat du PUR écarte toute idée de boycott de la présidentielle. « Je ne suis pas quelqu’un qui boycotte une élection, lance-t-il.

WalfNet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here