Campagne de lutte contre les violences faites aux filles : Kolda, au cœur du combat !

La campagne de 16 jours d’activisme pour mettre fin  aux violences faites aux filles  et aux femmes bat son plein à Kolda. Après le lancement de cette édition 1018 à la gouvernance,  ce 5 décembre, le consortium d’ong et d’osc qui mène ce combat pour l’éradication des violences basées sur le genre ont tenu un atelier de plaidoyer à l’hôtel de ville le même jour.

L’état des lieux présenté à cette occasion par les organisateurs révèle que la gente féminine de Kolda continue de souffrir d’un certains nombre de violences qui ont pour noms : « mariages d’enfants, grossesses précoces, excision, violences conjugales » entre autres, a fait savoir Madame Honorine  Diatta Sène. Elle est la coordonatrice en plaidoyer et point focal chargé du genre dans programme USAID Neema.

Ce face à face avec les autorités administratives et locales a été une opportunité pour les clubs de jeunes filles, les organisations de femmes, le réseau de femmes enseignantes de partager les souffrances de leurs sœurs du Fouladou. Souffrances qui, de l’avis de certains observateurs, placent la région dans « la zone rouge » en ce qui concerne les violences basées sur le genre.

C’est pourquoi, cette campagne sera un moment intense de sensibilisation tous azimuts dans le seul but d’améliorer les indicateurs de la région en matière de protection de cette couche vulnérable que constituent les femmes et les jeunes filles.

Dans ce sillage, un programme varié va être déroulé pendant cette campagne. Les activités preuves tournent autour de « forum communautaire, émissions radio,  rencontres de plaidoyer,  caravanes,  manifestations culturelles couplées aux activités de sensibilisation notamment dans les écoles », a listé Madame Sène de l’USAID Neema.

Qui informe que le thème de cette année est : « Orangez le monde : Écoutez-Moi Aussi ».

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

3 × un =