Le bilan alarmant des averses historiques à Sydney

Un mort, neuf blessés et 47 accidents. Tel est le triste bilan des averses historiques qui ont frappées Sydney. La capitale australienne a connu une matinée de « drache nationale » mercredi 28 novembre 2018 essuyant l’équivalent d’un mois de pluie en quelques heures seulement. Les précipitations ont coûté la vie à une personne et ont semé la pagaille sur tous les réseaux de transport de la première ville d’Australie.

Peu avant 06h00 du matin, un violent orage a éclaté à Sydney qui a ensuite subi les pires pluies diluviennes depuis 1984, selon le bureau météorologique australien. Plus de 118 millimètres d’eau ont été enregistrés en l’espace de quelques heures dans la métropole du sud-est de l’Australie, alors que la moyenne mensuelle de précipitations est de 84 milimètres. « Vu l’intensité et la durée, ce sont le genre de trombes d’eau qui ne se présentent que tous les 100 ans sur ce site en particulier », a commenté Ann Farrell, la directrice du service dont l’observatoire est installé sur les hauteurs de la baie de Sydney.

Rapidement, des quartiers ont été inondés en raison de crues éclaires, l’orage provoquant aussi des chutes d’arbres. Les services d’urgence de Sydney ont reçu plus de 800 appels et mené une quinzaine d’opérations de sauvetage en une demi-journée. Entre 06h00 et midi, le déluge a fait une victime, décédée dans un accident de voiture, mais aussi neuf blessés transportés à l’hôpital, dont deux policiers, rapportent les médias australiens. Pas moins de 47 accidents de voiture sont survenus en raison de ces intempéries hors norme.

Les services ambulanciers et la police n’ont eu de cesse d’inviter les automobilistes à la prudence, recommandant même de privilégier le télétravail. Les précipitations ont également semé la pagaille dans les transports en commun, les trains et les bus accusant des retards conséquents. Sous eau, une station ferroviaire est restée inaccessible dans la matinée. Les vols domestiques et internationaux ont connu des perturbations alors que deux des trois pistes d’atterrissages de l’aéroport international étaient rendues impraticables par les chutes d’eau. Enfin, plusieurs milliers de foyers ont été privé d’électricité. Le bureau météorologique annonce que les intempéries pourraient perdurer dans la soirée, avec de la grêle et des vents violents accompagnant les averses.

L’Australie est régulièrement le théâtre de phénomènes climatiques extrêmes, avec notamment un nuage de poussière observé la semaine passée dans la même région. Alors que les habitants de Sydney et de la côte de Nouvelle-Galles du Sud essuient les pires précipitations depuis plusieurs décennies, les fermiers de l’intérieur de l’Etat souffrent de la sécheresse depuis des mois. L’Etat du Queensland, au nord-est du pays, lutte aussi actuellement contre des feux de brousse.

Belga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

douze − quatre =