Contrôle du fichier électoral : Aly Ngouille Ndiaye se plie

Aly Ngouille Ndiaye jette l’éponge ! En effet, le ministre de l’Intérieur a indiqué être dans les dispositions d’accéder à la demande réitérée des opposants qui exigent le contrôle du fichier électoral, demandant à Oumar Sarr et Cie de désigner leurs représentants pour une vérification dudit fichier.

Une demande qui a moyennement satisfait les responsables du Front de résistance national (FRN). Dans une déclaration, Oumar Sarr, président de la Commission électorale dudit front, manifeste tout son scepticisme.

LE FRN PREND ACTE DE LA DÉCISION DU MINISTRE DE L’INTÉRIEUR, EN CHARGE DES ÉLECTIONS, DE RESPECTER LA LOI ÉLECTORALE, NOTAMMENT L’ARTICLE L48 DE LADITE LOI, NONOBSTANT SON REFUS MAINTES FOIS RÉAFFIRMÉ DE L’APPLIQUER JUSQU’À CE JOUR.

LES PARTIS DU FRN VONT PAR CONSÉQUENT DÉSIGNER DÈS VENDREDI LEURS PLÉNIPOTENTIAIRES ET SE RENDRONT LA SEMAINE PROCHAINE À LA DAF POUR CONTRÔLER « LA TENUE DU FICHIER GÉNÉRAL DES ÉLECTEURS», COMME LE STIPULE LA LOI.

TOUTEFOIS, LE FRN MET D’ORES ET DÉJÀ EN GARDE LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR. IL NE SAURAIT ACCEPTER QU’UNE PARCELLE DE LEURS DROITS LUI SOIT ÔTÉE POUR QUELQUE RAISON QUE CE SOIT. LE CONTRÔLE DU FICHIER ET DE TOUT LE FICHIER A ÉTÉ EFFECTUÉ CHAQUE FOIS QUE C’ÉTAIT NÉCESSAIRE SOUS LES RÉGIMES DES PRÉSIDENTS ABDOU DIOUF ET ABDOULAYE WADE.

NOUS L’AVONS DIT, NOUS LE RÉPÉTONS ENCORE, L’OPPOSITION NATIONALE NE SAURAIT ACCEPTER UN JOUR DE PLUS QUE LE FICHIER ÉLECTORAL SOIT À LA DISPOSITION DE BENNO BOKK YAKAAR ET DE SON CANDIDAT, ET QUE TOUT ACCÈS ET TOUT CONTRÔLE LUI SOIT REFUSÉ.

Ainsi, l’opposition qui semble avoir rompu avec la politique de la chaise vide attend d’un pied ferme le ministre de l’Intérieur qu’elle a pourtant récusé.

WALFNet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 + six =