Guinée : deux personnes tuées lors des manifestations

Encore deux morts enregistrés en Guinée Conakry. En termes clairs, deux hommes ont été tués mercredi soir par des tirs de militaires guinéens dans une banlieue de Conakry secouée dans la journée par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre, a-t-on appris de sources concordantes.

Mamadou Bela Baldé, 30 ans, est tombé en sortant de chez lui avec trois de ses amis dans le quartier de Wanidara sur des militaires qui ont alors « ouvert le feu », le touchant mortellement à la tête et l’un de ses compagnons, Mamadou Alimou Diallo, à la poitrine, a affirmé son frère à l’AFP. Une source à l’hôpital Ignace Deen a indiqué que l’établissement avait reçu les deux corps.

Dans un rapport,  rendu public dernièrement, Amnesty International qui dresse un bilan macabre de la répression des manifestants en Guinée, indique qu’en moins d’un an, au moins 18 personnes ont été tuées.

360Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

treize + 2 =