La réponse de Me Abdoulaye WADE à Pierre Atépa GOUDIABY

Candidat déclaré à la prochaine présidentielle, l’architecte  Pierre GOUDIABY Atépa en a informé l’ancien président de la République dont il a, pendant plusieurs années, été Conseiller spécial.

Dans la lettre adressée à Me Abdoulaye WADE, Pierre GOUDIABY Atépa indique être inspiré par l’ancien président de la République. Ce que ce dernier magnifie dans sa lettre réponse dont on a copie. « Je vous connais assez pour savoir que vous êtes sincère », écrit Me WADE. Une transition toute trouvée par le leader du Parti démocratique sénégalais (PDS) pour parler de son ancien Conseiller spécial.

« De mon côté, vous n’ignorez pas les appréciations que je porte toujours et partout sur Pierre Atépa GOUDIABY, pour moi, le meilleur architecte  d’Afrique. Votre intelligence rapide des problèmes et la haute expertise de votre métier font que je vous ai dérangé de jour et de nuit. Vous avez toujours réagi sans rechigner devant les exigences d’un vieil homme, il est vrai pressé », souligne Me WADE qui ne tarit pas d’éloges sur GOUDIABY Atépa.

Poursuivant et en venant à la question de la prochaine présidentielle, l’ancien président du Sénégal estime que GOUDIABY Atépa a « le profil d’un présidentiable et les compétences pour faire mieux que l’actuel Président».

Seulement, après avoir magnifié la démarche de Pierre GOUDIABY Atépa et jeté des pavés dans la mare de Macky SALL, Me Abdoulaye WADE met son costume de leader de parti. « Je vous rappelle que je suis secrétaire général d’un parti qui a investi un candidat et qui n’est pas prêt de se plier sous les exigences de Macky SALL qui ne souhaite pas se retrouver face à Karim et, de ce fait, a procédé aux montages les plus abracadabrants, pour éliminer un adversaire potentiel au prix de la violation des principes les plus élémentaires du droits », explique le Pape du Sopi. Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, il renchérit : « notre position est claire. Le PDS n’a pas de plan B et, si Macky SALL insiste à vouloir éliminer notre candidat, nous lui opposerons une farouche résistance ».

Ces observations et mises en garde ainsi faites, Me WADE en revient à la candidature de son ex conseiller spécial. Et c’est pour souhaiter à ce dernier bon vent. « Je ne puis donc que sous souhaiter succès dans cette bataille qui sera rude et, sachez que si, un jour, vous devenez président du Sénégal, ce sera aussi mon fils qui aura été élu », note Abdoulaye WADE. (Walfadjri)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

10 + deux =