Nécrologie : Cheikh Tidiane Diop n’est plus

L’ancien prisonnier amputé d’un membre supérieur qui s’est immolé par le feu devant le Palais de la République du palais, Cheikh Tidiane Diop, 46 ans, n’a pas survécu. Il a succombé à ses blessures dimanche 4 novembre 2018.

L’information a été confirmée aussi bien par sa famille que par son avocat. Le défunt est un ancien détenu de Rebeuss victime d’une amputation du bras droit. Cela faisait suite à une piqure ratée à l’infirmerie de cette prison, en 2016, juste avant la sanglante mutinerie du 20 septembre. Deux jours après cet incident, il fut évacué à l’hôpital Fann lorsque le bras droit a commencé à s’infecter. Mais c’était trop tard. L’amputation était alors inévitable. Il sera ensuite transféré à l’Hôpital général de Grand-Yoff (ex-Cto) pour une amputation de son bras droit. Depuis deux ans, Cheikh Tidiane Diop court derrière son indemnisation. Les multiples saisines des autorités concernées, par son avocat Me Assane Dioma Ndiaye, sont restées sans suite. Ni l’Agence judiciaire de l’Etat ni le ministère des Finances n’ont accordé à son dossier la suite attendue.

WalfQuotien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

seize + 14 =