Clasico : le Real Madrid s’enfonce, le FC Barcelone se rassure

En difficulté en championnat, le Real Madrid et le FC Barcelone se livraient un duel à distance ce samedi 20 octobre 2018, à une semaine du Clasico. Alors que les Madrilènes ont perdu à domicile contre Levante, les Catalans eux, se sont rassurés, en gagnant face au FC Séville. Mais le Barça a aussi perdu Messi, sorti sur blessure.

Les départs l’été dernier, de Zinédine Zidane et Cristiano Ronaldo ont décidemment laissé des traces au Real Madrid. Au point que le nouvel entraineur Julen Lopetegui, soit grandement menacé après seulement 12 matchs officiels passés sur le banc.

Le Real a en effet enchainé un cinquième match sans victoire toutes compétitions confondues ce samedi 20 octobre 2018, face à Levante (1-2), lors de la 9e journée de Liga.

Pire, les hommes de Lopetegui ont battu un triste record en restant muets offensivement pendant huit heures et une minute. Ce qui correspond à la pire série d’inefficacité offensive de l’histoire de ce club, vieux de 116 ans.

C’est finalement le Brésilien Marcelo qui y a mis un terme en réduisant le score à la 76e minute après les deux grossières erreurs de Raphaël Varane, qui ont amené les buts de Levante : le premier sur un contre de José Luis Morales (7e) et le deuxième sur un pénalty concédé pour une main du Français, et transformé par Roger Martí Salvador (13e).

Lopetegui soutenu par ses joueurs

Après trois défaites de suite et à trois jours de la réception du Viktoria Plzen en Ligue des champions, l’ancien sélectionneur de l’Espagne préfère esquiver les questions concernant son avenir à la tête des merengues. « C’est la dernière chose à laquelle je pense. Ce qui me préoccupe vraiment, c’est d’aider les garçons à se relever rapidement », a-t-il déclaré en conférence de presse, avant d’ajouter qu’il « croit plus que jamais en cette équipe. »

Une confiance qui semble réciproque puisque son capitaine Sergio Ramos s’est empressé de le soutenir : « Il n’est jamais bon de changer d’entraîneur. La seule chose que je puisse dire comme capitaine, c’est que Julen a le soutien de tout le vestiaire. »

La FC Barcelone se relance mais perd Messi

Quoi qu’il en soit, c’est une semaine décisive qui attend Julen Lopetegui. Il lui faudra absolument éviter de concéder une deuxième défaite consécutive en Ligue des champions mardi avant d’affronter dimanche, le FC Barcelone pour le Clasico.

Les Blaugranas qui eux, se sont rassurés ce soir à domicile, en battant le FC Séville 4-2 après quatre matchs sans victoire en championnat. Ce succès leur permet de prendre la tête de la Liga et de distancer de quatre points le Real, 5e.

Mais, le gros point noir de la soirée, c’est la blessure au coude de Lionel Messi, remplacé peu avant la demi-heure de jeu par Ousmane Dembélé. La « pulga » était pourtant en grande forme. Il a d’abord délivré une passe décisive pour Coutinho (2e) avant de doubler la mise sur une de ses actions qui lui collent à la peau : il déboule sur le côté droit, repique dans l’axe et frappe du pied gauche pour trouver le petit filet opposé (12e).

Cinq minutes plus tard, l’attaquant argentin a vu son bras se tordre au moment d’amortir sa chute après un contact avec un joueur adverse. Grimaçant de douleur malgré son bandage, le capitaine du Barça a dû se résoudre à sortir à la 26e minute.

Il souffre d’une fracture du radius du bras droit et sera absent pendant trois semaines. Lionel Messi manquera donc le match de Ligue des champions mercredi contre l’Inter Milan et le Clasico dimanche.

( Avec rfi )

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

9 − deux =