Le M2C envisage de mettre fin aux partis politiques au Sénégal

Le Mouvement pour le changement de la constitution (M2c), composé de jeunes patriotes sénégalais a pour « objectif de changer la Constitution du Sénégal par une nouvelle Constitution qui met en place un système sans partis politiques ». C’est ce qu’a annoncé le Président dudit mouvement, Cheihkou Camara lors d’une conférence de presse à Touba le 12 octobre 2018.

« Depuis des années, le Sénégal fonctionne selon un système politique fixant un modèle de processus électoral et de gouvernance qui ne répond pas aux besoins des gouvernés », a dénoncé M. Camara qui précise que son mouvement citoyen est présent dans plusieurs départements du Sénégal et de la diaspora. Suffisant pour le Président du M2c de proposer un système politique.

« Le nouveau système politique et constitutionnel est basé sur le principe de séparation et d’indépendance des pouvoirs, de la neutralité politique et de l’efficacité des institutions. Le système permet de limiter le pouvoir présidentiel, de lutter contre la corruption et les influences politiques tout en valorisant les compétences et le savoir-faire. Dans ce système, les partis politiques sont purement et simplement exclus dans le processus électoral. « Nous voulons un système sans partis politiques » toute campagne électorale à coût de Milliards est également interdite », a expliqué Cheihkou Camara.

Toutes les décisions engageant le pays doivent  être soumises au vote des Maire-députés

A l’en croire, la structure de ce système a une forme pyramidale dont la base est constituée par la gouvernance des régions et des villes (Communes) le sommet par la Présidence.

S’exprimant sur les contre-pouvoirs, Cheikhou Camara soutient que « le pouvoir du Président est dorénavant sous contrôle des Maires-députés. Sur la nomination et le limogeage du poste du Chef d’Etat-major des armées, des Chefs d’exécutif départementaux et de l’arrondissement et les autres postes clés. Le président garde son pouvoir de nomination sur ces fonctions mais toute décision de limogeage doit être justifiée et soumise au vote de l’Assemblée des Maire-députés. Seul l’avis de ces derniers peut constituer une décision définitive. Dans le cas échéant la décision du Président est purement et simplement annulée ».

Vu sous cet angle, le Président de la République ne peut également organiser un référendum sans l’accord des Maire-députés.

Toutes les décisions engageant le pays à moyen et long terme doivent obligatoirement être soumises au vote des Maire-députés. Comme les contrats d’exploitation des ressources du pays, l’octroi de gros marchés publics, la signature d’accords internationaux, les projets à moyen et long terme, les opérations extérieures (engagements militaires, guerre etc.). Les décisions de ce type sont validées pour la majorité de Maire-députés, a soutenu le Mouvement pour le changement de la constitution.

Selon le M2c, le pouvoir du Président se limite à la composition de son gouvernement, du cabinet présidentiel et des postes diplomatiques. A cela s’ajoute les décisions concernant la Gouvernance. Sur les fonctions citées ci-dessus, le Président conserve l’intégralité de son pouvoir en termes de nomination et de limogeage.

Abordant la question du pouvoir de contrôle du peuple, M. Camara privilégie la défense des intérêts du peuple. « Pour défendre les intérêts, le peuple dispose d’un pouvoir référendaire. Ainsi, à mi-mandat (03 ans), un référendum est organisé pour que la population puisse se prononcer sur l’état du pays. Par ce vote, la population pourra exprimer sa satisfaction ou non de la feuille de route du Président ».

Enfin, le leader du M2c a vivement dénoncé les multiples réformes qui donnent toujours les mêmes résultats. « Le peuple sénégalais est de plus en plus en désaccord avec son élite politique. Après chaque élection, les populations tournent en rond dans un système politique où les espoirs sont à chaque fois déçus. Un tel système est invalide et inefficace », a conclu Cheihkou

KoldaNews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

9 + treize =