Air Côte d’Ivoire : 65 milliards de francs CFA de perte en cinq ans  

0

Air Côte d’Ivoire, la compagnie nationale ivoirienne, a subi en cinq ans une perte de 65 milliards de francs CFA, comme le prévoyait son plan d’affaire à sa création en 2012, a annoncé à Abidjan son directeur général adjoint.

« Le plan d’affaire validé par le conseil administration et par nos administrateurs disait que de 2013 à 2017, la compagnie devrait perdre 60,2 milliards de FCFA (91 millions d’euros) », a déclaré à l’AFP Laurent Loukou, directeur général adjoint d’Air Côte d’Ivoire, partenaire d’Air France-KLM.

« Dans les faits, on a perdu 65 milliards de FCFA, soit une différence de cinq milliards sur les cinq ans, en raison d’une hausse du prix du pétrole », a-t-il souligné.

Outre le pétrole, qui représente 30% des charges de la compagnie, le retard pris dans le renouvellement de la flotte prévu avant 2016 a contribué à ce déficit.

« Le modèle commercial est une réussite, mais pour arriver à la rentabilité, il faut une meilleure répartition de la richesse créée. Tant que ce point n’est pas traité, il sera difficile de parler de rentabilité », a expliqué M. Loukou, dénonçant « les redevances et les taxes trop élevées » pratiquées par l’Etat et les opérateurs aéroportuaires.

Air Côte d’Ivoire, créée en 2012 après la faillite d’Air Ivoire, est détenue à 58% par l’Etat ivoirien, à 23% par le groupe privé ivoirien Goldenrod, à 11% par Air France et à 8% par la Banque ouest-africaine de développement, selon les chiffres fournis par la compagnie.

La Banque africaine de développement (BAD) a récemment estimé qu’en « dépit d’une croissance récente », le secteur du transport aérien en Afrique de l’Ouest et du Centre demeurait faible, entravant ainsi « la croissance économique et l’intégration régionale ».

42 compagnies nationales ont disparu dans cette région (de Nouakchott à Kinshasa) de 2000 à 2018, en raison des « coûts très élevés des redevances et des charges d’exploitation », a dénoncé M. Loukou.

Air Côte d’Ivoire a transporté 2,8 millions de passagers en cinq ans, dont 850.000 en 2017, contre 700.000 en 2016, et prévoit d’atteindre 950.000 passagers en 2018.

Son capital a régulièrement augmenté, de 25 milliards de francs CFA (38 millions d’euros) en janvier 2013, à 130 milliards FCFA (200 millions d’euros) actuellement.

La compagnie a annoncé l’acquisition de cinq nouveaux avions d’ici à trois ans pour poursuivre son expansion en Afrique où elle dessert déjà 20 capitales. Air Côte d’Ivoire compte quatre appareils Bombardier Q400, quatre Airbus A319 et deux Airbus A320.

Voaafrique/AFP /Koldanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here