Ziggy Mbacké, un « ami de la nature » dans la lutte contre le péril plastique à Kolda

Débarrassé le stade régional des sachets plastiques, Mamadou Woury Baldé alias Ziggy Mbacké en a fait son combat depuis 1995,  année à la laquelle il a mis fin à sa carrière sportive. Cet « ami de la nature », on le voit tous les jours, ramasseur de sachets à la main, en train de  sillonner les coins et recoins du stade régional à la recherche de ces sachets polluants, « dans le bénévolat total », a-t-il expliqué ; même si certains présidents de zone lui remettent parfois de petites enveloppes pour l’encourager dans ce combat qu’il mène au quotidien.

En effectuant ce geste sous le regard de la jeunesse de sa ville, cet « environnementaliste » de 47 ans entend prêcher par l’exemple pour inciter ses « jeunes frères à un changement de comportement et à promouvoir l’abandon des gestes pouvant contribuer à la dégradation du cadre de vie ».

Pour M Baldé, la question des sachets plastiques au stade doit être prise au sérieux puisque « toutes les 43 ASC que compte Kolda viennent au stade avec des sachets d’eau ». A cela s’ajoute « les nombreuses vendeuses et les  transformatrices des fruits et légumes qui entrent dans ce stade avec leurs glacières remplies de divers sachets ».

Toutes choses qui font qu’il invite les différentes zones à initier  des journées de nettoiement,  au moins une fois par mois,  pour « ramasser tous les sachets plastiques » à l’intérieur et aux environs immédiats  de ce temple du sport.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

13 − 5 =